#PSF2022 Numérique (brevis est) – Marina et Sergueï Diatchenko

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3953
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

#PSF2022 Numérique (brevis est) – Marina et Sergueï Diatchenko

Message par Lhisbei » 22 mai 2021, 17:44

Numérique (brevis est) de Marina et Sergueï Diatchenko sort en mai 2021 chez L'Atalante

Image
Vita nostra brevis est, brevi finietur...

« Notre vie est brève, elle finira bientôt... »



Testeur de jeux vidéo d’une nouvelle génération ? Une aubaine pour Arsène, ce gamer surdoué d’à peine quinze ans. Mais, ce job en or, il n’est pas le seul à y postuler et la compétition sera rude.

Tout cela pour le compte de l’insaisissable Maxime, dont les desseins sont ambigus. Pur charlatan ? Aimable manipulateur ? Visionnaire d’un monde virtuel à venir ? Ou plus déconcertant encore ? « Je transfigure le matériel en immatériel et inversement. »

Entre désir et réalité, demi-vérités et faux-semblants, entre virtuel et réel, Arsène apprend à naviguer d’un monde à l’autre, là où les frontières s’estompent. Mais pour aller où ? L’enjeu est rien moins qu’innocent.

Le sombre et le dérangeant côtoient l’émerveillement devant les potentialités du monde, qu’il soit réel ou virtuel. Ce roman de formation, par son côté dystopique, parfois cynique et désabusé, n’est pas sans rappeler le Neuromancien de William Gibson, certains textes fantastiques de Stephen King et, bien sûr, le film Matrix, qui a popularisé la confrontation du réel et du virtuel dans le monde d’aujourd’hui.



Numérique est le deuxième roman du triptyque que Les Métamorphoses d’Ovide ont inspiré aux auteurs ukrainiens Marina et Sergueï Diatchenko.
Les premiers avis : Ombre Bones...
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4481
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2022 Numérique (brevis est) – Marina et Sergueï Diatchenko

Message par Gromovar » 06 juin 2021, 13:51

-----
Sur Quoi de Neuf sur ma Pile

Retrouvez Gromovar, rédacteur de chroniques depuis 2007

Life is hard and then you die.

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4645
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2022 Numérique (brevis est) – Marina et Sergueï Diatchenko

Message par Lune » 06 juin 2021, 22:47

Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 881
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2022 Numérique (brevis est) – Marina et Sergueï Diatchenko

Message par Hoël » 14 juin 2021, 11:05

Disons-le tout net, c'est une franche déception, non pas que le bouquin ne soit pas intéressant -il y a une réflexion sur le pouvoir absolu aux mains d'un adolescent ainsi que la démonstration des façons dont le numérique agit comme un virus sur nos sociétés- mais à côté de Vita Nostra, quel manque d'originalité ! Là où l'on vibrait d'empathie et d'incompréhension partagée avec l'héroïne accompagnés par une angoisse permanente, on se surprend à bâiller lors des longs discours explicatifs et didactiques. Gromovar Wolfenheir, tu disais qu'en gastronomie, il fallait aller du bon à l'excellent et non l'inverse, je ne saurais trop suggérer à ceux qui ne les ont pas lus, de le faire dans l'ordre inverse de la parution.
Tout est dans tout et réciproquement.

Répondre