#PSF2021 : L'enfant de la prochaine aurore de Louise Erdrich

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3953
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

#PSF2021 : L'enfant de la prochaine aurore de Louise Erdrich

Message par Lhisbei » 04 avril 2021, 15:22

L'enfant de la prochaine aurore de Louise Erdrich (Albin Michel) - janvier 2021

Image
Notre monde touche à sa fin. Dans le sillage d’une apocalypse biologique, l’évolution des espèces s’est brutalement arrêtée, et les États-Unis sont désormais sous la coupe d’un gouvernement religieux et totalitaire qui impose aux femmes enceintes de se signaler. C’est dans ce contexte que Cedar Hawk Songmaker, une jeune Indienne adoptée à la naissance par un couple de Blancs de Minneapolis, apprend qu’elle attend un enfant. Déterminée à protéger son bébé coûte que coûte, elle se lance dans une fuite éperdue, espérant trouver un lieu sûr où se réfugier. Se sachant menacée, elle se lance dans une fuite éperdue, déterminée à protéger son bébé coûte que coûte.

Renouvelant de manière saisissante l’univers de l’auteure de LaRose et Dans le silence du vent, le nouveau roman de Louise Erdrich nous entraîne bien au-delà de la fiction, dans un futur effrayant où les notions de liberté et de procréation sont des armes politiques. En écho à La Servante écarlate de Margaret Atwood, ce récit aux allures de fable orwellienne nous rappelle la puissance de l’imagination, clé d’interprétation d’un réel qui nous dépasse.
Gromovar, dans Bifrost, nous mettait en garde : "Très américain, très catholique, il est surtout insatisfaisant. Attendez plutôt l'aurore suivante". Évidemment, Lune, Célindanaë, Vert et moi ne l'avons pas écouté. Le roman a fait l'objet d'une lecture commune sur ce forum. Et voici les avis de Lune et de Célindanaë en attendant ceux des retardataires.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Répondre