[Série] Tales from the loop

L'Imaginaire sur grand - ou petit - écran
Répondre
Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3974
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

[Série] Tales from the loop

Message par Lorhkan » 15 mai 2020, 16:21

Image
Un petit village se trouve à proximité d'une machine nommée "The Loop" ("La Boucle"), dont la fonction est d'explorer les plus grands mystères de l'univers. Affectés d'une façon ou d'une autre par cet énigmatique engin, certains habitants font tour à tour une étrange expérience, offrant un récit profond et poignant sur la condition humaine.

Basé sur les illustrations de l'artiste suédois Simon Stålenhag.
Disponible depuis début avril sur Amazon Prime, la série dirigée par Nathaniel Halpern et dérivée des artworks de l'artiste suédois Simon Stålenhag (ultra talentueux, allez voir son site, ça éveille tout un tas de choses dans ma petite tête !) est un vrai petit bijou.

J'en ferai une critique plus détaillée sur mon blog mais là, comme ça, rapidement, c'est une série rétrofuturiste (années 80 mais une technologie plus avancée que la nôtre sur certains côtés) qui se base sur des phénomènes "très SF" (boucles temporelles, changements de corps, monde parallèle, etc...) dont on se contrefiche du pourquoi et du comment pour mieux observer leurs conséquences sur les êtres humains.

Belle photographie, superbe design artistique mêlant réalisme et irruption d'objets/machines à la fois dignes de leur époque sur le plan du design mais pourtant radicalement étranges et futuristes (complètement dans la lignée de qu'a dessiné Simon Stålenhag, je veux ses livres ! :) ), et c'est plein de bienveillance et de sensibilité.

Mais ce n'est pas une série pour ceux qui voudraient des explications sur les phénomènes SF représentés à l'écran. Et dans le fond, il n'y a pas vraiment d'histoire, chaque épisode s'intéressant à un personnage différent, même si tous sont liés.

C'est assez rare de réaliser une série de cette manière de nos jours, mais c'est juste beau, dans tous les sens du terme. J'ajoute également que la musique est absolument superbe (composée par "Monsieur" Philip Glass et Paul Leonard-Morgan), et s'écoute aussi très bien sans connaître la série (ou après l'avoir regardée).

Répondre