#PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3666
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

#PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Lhisbei » 02 février 2020, 11:36

Jardins de poussière de Ken Liu est paru au Bélial en novembre 2019.

Image
« Les yeux fermés, j'imagine les photons rebondissant entre les particules de poussière. J'imagine leurs chemins sinueux le long du dédale de surfaces vives, les pièges, les impasses, les culs-de-sac, les chausse-trappes. J'imagine Cigale qui accomplit sa rotation sous les étoiles, modifiant l'angle des rayons du soleil sur les panneaux. J'imagine les couleurs, changeantes, chatoyantes. Une nouvelle façon de voir… »

Né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d'émigrer aux États-Unis à l'âge de onze ans, Ken Liu est titulaire d'un doctorat en droit (Harvard). On doit à ses activités de traducteur l'éclosion de la science-fiction chinoise aux yeux du monde. En tant qu'auteur, il dynamite la littérature de genres américaines — science-fiction comme fantasy – depuis une quinzaine d'années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « La Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le recueil éponyme, paru aux éditions du Bélial', est par ailleurs lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, tandis que le court roman L'Homme qui mit fin à l'histoire a achevé de le révéler au grand public. Jardins de poussière est son deuxième recueil à voir le jour en français. Sans équivalent en langue anglaise, réunissant vingt-cinq récits pour l'essentiel inédits, il célèbre un talent majeur et singulier à son sommet — un phénomène.
Seul Feyd l'a lu par ici ?
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
Aldaran
Neuromancien
Messages : 198
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Aldaran » 02 février 2020, 14:03

Itou.

Et Feyd pointe d'autres billets à la fin du sien.

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3666
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Lhisbei » 02 février 2020, 15:13

Aldaran a écrit :
02 février 2020, 14:03
Itou.
Tiens, c'est bizarre, tu n'es pas dans l'agrégateur, ni dans notre moteur de recherche personnalisé (bon ça c'est normal puisqu'il reprend les blogs de l'agrégateur :mrgreen: ). T'avons-nous oublié ? Les Grands Anciens te punissent-ils d'un méfait passé ?
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
Aldaran
Neuromancien
Messages : 198
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Aldaran » 03 février 2020, 09:26

Tu m'avais posé la question lorsque je me suis inscrit ici.
Comme je parle principalement de musique, pas forcément de SF et le tout de manière très peu régulière, ça ne me semblait pas nécessaire.

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3666
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Lhisbei » 14 février 2020, 20:51

Ok.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1141
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par yogo » 14 février 2020, 22:42

Je l'ai commencé ce jour, la première nouvelle est exquise...

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4540
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2020 - Jardins de poussière de Ken Liu

Message par Lune » 14 février 2020, 23:03

Je l'ai eu pour mon petit Noël ❤
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Répondre