KOIKE KEIICHI- ULTRA HEAVEN

BD, comics, mangas...
Répondre
Avatar du membre
gopal
Ectoplasme
Messages : 14
Enregistré le : 14 octobre 2018, 14:09

KOIKE KEIICHI- ULTRA HEAVEN

Message par gopal » 14 octobre 2018, 20:41

Image
Image
Image

SYNOPSIS :

Dans un monde futuriste où l'usage des drogues est encouragé par tous les médias, un homme, toujours en quête de sensations fortes, recherche la drogue ultime, celle qui abolirait les frontières entre rêve et réalité. Sa quête le mène jusqu'à l'Ultra Heaven, une substance d'un genre nouveau, tellement expérimentale qu'elle ne circule que sous le manteau. Il décide de la tester, sans imaginer les conséquences que ce choix aura sur sa vie

AVIS :
Visuellement, c'est tout simplement incroyable ! pour l'histoire, le synopsis parait un peu léger, mais petit a petit un univers se développe et on s'attache réllement au personnage principal a travers tous ses flashback/hallucinations.
Le seul défaut de cette série est glenat a arrêté la traduction française ... en plus il ne restait qu'un tome a sortir ...
mais ça vaut quand même le coup de poser les yeux sur les merveilleuses pages pleine de folie graphique de cette super série !
du même auteur en france on peut aussi lire : heaven's door un receuil d'histoires courtes (tout aussi mental, mais un peu moins puissant visuellement) et un récit dans le collectif "le jour ou ça bascule"

Avatar du membre
Aldaran
Neuromancien
Messages : 172
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: KOIKE KEIICHI- ULTRA HEAVEN

Message par Aldaran » 07 juin 2019, 11:19

J'ai fini par trouver les trois en librairie. Très (très) frustré, je suis !
Si le dessin est magistral, l'histoire n'a à mes yeux absolument pas le moindre intérêt.
Quant à l'édition par Glénat, c'est une hérésie. Ça méritait largement une édition beaucoup plus grande
qui aurait permis de ne pas massacrer l'intégralité des doubles pages et bon nombre d'autres.
J'hésite à démonter mes exemplaires pour les scanner et tenter de rendre leur honneur à de tels dessins.
La colle centrale me fait douter de l'utilité d'un tel geste, néanmoins...

Répondre