#PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Pour discuter de vos lectures

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Lorhkan » 15 Mai 2018, 07:32

Avatar de l’utilisateur
Lorhkan
Ressource Humaine
 
Message(s) : 3620
Inscription : 01 Septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Xapur » 13 Juin 2018, 12:38

Avatar de l’utilisateur
Xapur
Hastur
 
Message(s) : 2681
Inscription : 28 Août 2013, 22:54

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Le chien critique » 28 Juin 2018, 10:12

Guère convaincu, j'espère qu'il ne remportera pas le PSF 2018 !

Pour faire simple, j'ai préféré Weber et ses fourmis plutôt que Tchaikovsky et ses araignées. Sans parler de Vinge, mais ça, Hoel l'a déjà dit.
L'un m'a emporté dans son récit, l'autre m'a laissé sur le côté...

Plus de détails
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 185
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Aldaran » 28 Juin 2018, 10:39

J'ose à peine réagir, tu vas encore dire que je t'en veux personnellement. Ce qui est faux.
Mais... Les Fourmis de Weber, c'est quoi, exactement ?
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Ectoplasme
 
Message(s) : 31
Inscription : 23 Juin 2018, 15:17

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Le chien critique » 28 Juin 2018, 10:45

Oups, j'ai été un peu trop vite sur le nom, je corrige
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 185
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Herbefol » 28 Juin 2018, 13:28

Le chien critique a écrit :Sans parler de Vinge, mais ça, Hoel l'a déjà dit.

C'est marrant, j'ai vraiment l'impression de voir une mauvaise comparaison quand on évoque Vinge à propos de ce bouquin. Comme si on s'arrêtait au fait que dans les deux cas on met en scène des êtres de type arachnoïdes. Une fois passée cette "ressemblance", les choses divergent sensiblement.
Par contre, un nom que je vois rarement cité et dont je pense que le bouquin de Tchaikovsky se rapproche fortement, c'est Baxter. A de nombreuses reprises en lisant Dans la toile du temps j'ai pensé "tiens, ce truc pourrait être du Baxter". :)
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.
Avatar de l’utilisateur
Herbefol
Empereur Padishah
 
Message(s) : 1320
Inscription : 16 Septembre 2013, 15:29

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Lorhkan » 28 Juin 2018, 15:44

Brin, Baxter, Vinge, et bien d'autres, Tchaikovsky a lu les grands de la hard-SF et les a ma foi fort bien digérés. ;)
Avatar de l’utilisateur
Lorhkan
Ressource Humaine
 
Message(s) : 3620
Inscription : 01 Septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Phenix » 29 Juin 2018, 11:27

Lorhkan a écrit :Brin, Baxter, Vinge, et bien d'autres, Tchaikovsky a lu les grands de la hard-SF et les a ma foi fort bien digérés. ;)

De toute façon, les auteurs se plagient tous plus ou moins.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 588
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Hoel » 01 Juillet 2018, 12:50

Herbefol a écrit :
Le chien critique a écrit :Sans parler de Vinge, mais ça, Hoel l'a déjà dit.

C'est marrant, j'ai vraiment l'impression de voir une mauvaise comparaison quand on évoque Vinge à propos de ce bouquin. Comme si on s'arrêtait au fait que dans les deux cas on met en scène des êtres de type arachnoïdes. Une fois passée cette "ressemblance", les choses divergent sensiblement.
)

Ca ne se limite pas aux araignées, comme je l'avais dit plus haut, on a deux entités humaines qui se disputent leur clientèle dont l'une, résurgente, est dirigée par un tyran manipulateur et on trouve aussi un(e) linguiste providentiel(le), ça fait beaucoup quand même.

Mais pour ma Pomme, l'essentiel n'est pas là, autant j'ai apprécié les passages avec les araignées, autant j'ai trouvé les protagonistes humains et leurs péripéties falots et sans saveur.
Tout est dans tout et réciproquement.
Avatar de l’utilisateur
Hoel
Dompteur de Xénomorphes
 
Message(s) : 428
Inscription : 16 Avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2018 - Dans la toile du temps d'Adrian Tchaikovsky

Message par Aldaran » 01 Juillet 2018, 13:13

Hoel a écrit :Mais pour ma Pomme, l'essentiel n'est pas là, autant j'ai apprécié les passages avec les araignées, autant j'ai trouvé les protagonistes humains et leurs péripéties falots et sans saveur.

C'est l'un des principaux reproches faits à Tchaikovsky. À « falots et sans saveur », j'ajouterais bien « stupides et ridicules » (parfois au point d'être drôles).
Mais c'est loin de m'avoir gêné, mon point de vue étant que c'était ce que recherchait l'auteur.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Ectoplasme
 
Message(s) : 31
Inscription : 23 Juin 2018, 15:17

PrécédentSuivant

Retour vers Littérature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invité(s)