Blade Runner (1982) - Ridley Scott

L'Imaginaire sur grand - ou petit - écran

Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Le chien critique » 26 Janvier 2018, 11:11

Image

Fiction de Ridley Scott, 1982, 1h57


Daté, ennuyeux, métaphoireux, risible et longuet.

Synopsis :
Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d'hommes et de femmes partent à la conquête de l'espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d'esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d'un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés "hors la loi". Quatre d'entre eux parviennent cependant à s'échapper et à s'introduire dans Los Angeles. Un agent d'une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d'exécution, mais de retrait...

Mon ressenti :

Alors, 36 ans après sa sortie cinéma, Blade Runner a t-il été victime de l'obsolescence programmée ?
Les films SF vieillissent souvent mal, la technologie les a souvent rattrapé, parfois dépassé. Ce film ne déroge pas à la règle. Les ordinateurs sont en lignes de code, mais ont cependant une assistance vocale qui commence à peine à immerger de nos jours.
Nous avons aussi le droit à la vision des années 2000 de l'époque, des voitures volantes dont les portières s'ouvrent par le haut, obligeant les passagers à se tordre le dos pour pénétrer ou sortir du véhicule. Le progrès technologique n'est pas le progrès ergonomique ! L'écran de conduite rappelle les premiers jeux vidéos. Pour l'immersion dans le futur, on repassera.
Côté météo, l'anticipation est juste, il pleut tout le temps, sauf durant une scène qui fera les choux gras des mauvaises langues lors de l'envol d'une colombe dans un ciel bleu alors que les protagonistes prennent une sacrée douche.

Blade Runner, c'est un film assez contemplatif, lent. Les effets spéciaux ont coûté un bras, il a fallu faire des économies sur l'embauche de dialoguistes et d'achat de projecteurs de lumière. C'est sombre, l'image prime et elle est généreusement saturée de métaphores religieuses et psychanalytiques. Si vous loupez quelques secondes du film, vous risquez de ne plus comprendre l'histoire. Le symbolisme entraine des interprétations libres et variées, ne facilitant pas une compréhension claire.

C'est parfois risible, comme lors du "combat" entre Rick Deckard et Roy Batty. Ou le temps passé a explosé le visage d'un humain alors qu'ils sont censés être des machines à tuer ou des forçats, donc musclé. Nous avons le droit à une jolie panoplie de costumes, de maquillages et de poses des comédiens dont ne renierait pas de nombreux nanars.

Sur la réflexion sur l'humanité, l'empathie des androïdes qui revient souvent lors de discussions sur ce film, j'ai dû m'endormir durant quelques instants. Mon avis est que la majorité de ce que l'on entend sur ce film est surtout le fait d'interprétations parfois tiré par les cheveux. A l'époque, ce film a bousculé les codes et en est devenu un film de référence

Conclusion, je me suis ennuyé ferme, luttant pour ne pas appuyer sur la touche Stop de ma télécommande. Dommage car si le film aurait été plus dynamique, il aurait fait une bonne comédie ! Et maintenant, l'envie de regarder la suite s'est terriblement émoussée...

Mon avis
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 116
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Herbefol » 26 Janvier 2018, 12:44

Le chien critique a écrit :Daté, ennuyeux, métaphoireux, risible et longuet.

Image
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.
Avatar de l’utilisateur
Herbefol
Empereur Padishah
 
Message(s) : 1295
Inscription : 16 Septembre 2013, 15:29

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Lorhkan » 26 Janvier 2018, 13:41

Il est en forme le chien ce matin ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Lorhkan
Ressource Humaine
 
Message(s) : 3497
Inscription : 01 Septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Pierre-Paul » 26 Janvier 2018, 14:44

Merci, j'ai bien ri.

Ah pardon, c'est une critique sérieuse ?
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul
Neuromancien
 
Message(s) : 106
Inscription : 02 Octobre 2013, 21:17

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Le chien critique » 26 Janvier 2018, 17:00

Merde, je suis tombé sur une FanTeam bladerunnienne.
:oops:
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 116
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par ours inculte » 26 Janvier 2018, 17:34

Si ça peut te rassurer, j'arrive pas à voir ce film sans m’endormir
Le blog de l'ours, c'est par là http://ours-inculte.fr/
Avatar de l’utilisateur
ours inculte
Initié
 
Message(s) : 90
Inscription : 14 Mai 2017, 17:20

Re: Blade Runner (1982) - Ridley Scott

Message par Le chien critique » 27 Janvier 2018, 18:33

Merci l'ours inculte, je me sens moins seul.
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 116
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12


Retour vers Films/séries

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)