Neuromancien, de William Gibson

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 4015
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Neuromancien, de William Gibson

Message par Lorhkan » 06 novembre 2020, 14:29

Image
Case est le meilleur cow-boy des interfaces, un hacker lâché sur les autoroutes du cyberespace, le seul qui ait jamais traversé la matrice avant de rencontrer les mauvaises personnes au mauvais moment…
Première grande dystopie sociale aux côtés du Blade Runner de Philip K. Dick, un chef d’oeuvre prémonitoire, fondateur de la SF moderne.
« Kaléidoscopique, picaresque, flashy, décadent… une incroyable performance, virtuose. » Washington Post
« L’un des plus fameux bouquins du corpus SF dans son ensemble. » Olivier Girard, Bifrost
« S’inspirant des contre-cultures, Gibson signe des romans de science-fiction visionnaires. » Le Monde
Une nouvelle traduction signée Laurent Queyssi pour le célèbre Neuromancien de William Gibson, paru le 1er octobre 2020 chez les éditions Au Diable Vauvert.
Et le roman s'en trouve transfiguré et enfin agréable à lire en français. :)

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 831
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: Neuromancien, de William Gibson

Message par Hoël » 08 novembre 2020, 10:42

Moi j'aimais bien les traductions de Bonnefoy, même s'il avait mauvaise réputation auprès de ses collègues, il s'était d'ailleurs pas mal spécialisé dans les auteurs cyberpunk comme Walter Jon Williams, George Alec Effinger, Bruce Sterling ou Neal Stephenson.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 4015
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: Neuromancien, de William Gibson

Message par Lorhkan » 08 novembre 2020, 13:38

Hoël a écrit : 08 novembre 2020, 10:42 Moi j'aimais bien les traductions de Bonnefoy, même s'il avait mauvaise réputation auprès de ses collègues, il s'était d'ailleurs pas mal spécialisé dans les auteurs cyberpunk comme Walter Jon Williams, George Alec Effinger, Bruce Sterling ou Neal Stephenson.
Tout à fait, il a traduit pas mal de cyberpunk. Ce qui est étonnant c'est que ça passe encore très bien sur Gravité à la manque de Effinger que j'ai relu il y a très peu de temps. Mais en comparant cette nouvelle traduction de Neuromancien avec l'ancienne, il n'y a pas photo...

Avatar du membre
Weirdaholic
Tachyon
Messages : 6
Enregistré le : 03 décembre 2020, 09:51
Contact :

Re: Neuromancien, de William Gibson

Message par Weirdaholic » 25 décembre 2020, 18:06

Dans mon souvenir, la traduction de Bonnefoy se lisait, mais il faudra quand même que j'essaye la nouvelle, ou alors directement en VO...

Quelqu'un sait si le texte est abordable en anglais ? (Hormis la première phrase, que tout le monde connaît par coeur, "The sky above the port was the color of television, tuned on on a dead channel"...)

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 831
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: Neuromancien, de William Gibson

Message par Hoël » 27 décembre 2020, 12:19

Je l'ai relu dans la nouvelle trad., le fait est qu'il y a des choses que je n'avais pas comprises lors de mes précédentes lectures mais je ne sais pas si cela vient de la trad. ou des informations que j'ai acquises depuis. Par exemple, la police Turing m'était complètement passée au-dessus, mais depuis, j'ai appris qui était Alan Turing et lu L'I.A. et son double. En tout cas, je doute de relire Comte Zero et Mona Lisa s'éclate dans une nouvelle version car je ne les avais pas trouvés terribles et préfère nettement la trilogie du Pont à celle de la Conurb.
Tout est dans tout et réciproquement.

Répondre