#PSF2021 Un gars et son chien à la fin du monde, CA Fletcher

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Tigger Lilly
Cyberjuré
Messages : 1816
Enregistré le : 29 août 2013, 23:28
Localisation : Paris
Contact :

#PSF2021 Un gars et son chien à la fin du monde, CA Fletcher

Message par Tigger Lilly » 20 septembre 2020, 10:32

Image
Griz vit avec sa famille et ses chiens sur une île au large de l’Écosse. Ses premiers voisins sont à trois îles de là, et les suivants… si loin que ce ne sont sans doute plus des voisins. En fait, si Griz additionnait toutes les personnes croisées au cours de son existence, on pourrait à peine former une équipe de football. Car, une génération après la Castration, la Terre compte moins de dix mille habitants. Et pas beaucoup de chiens.
Alors, quand on lui vole un des siens, son sang ne fait qu’un tour.
Ainsi débute l’épopée de Griz au cœur des vestiges de notre civilisation laissée à l’abandon, avec pour seuls compagnons son autre chien, son journal et la nostalgie d’un monde entraperçu au travers des livres trouvés sur son chemin.
Traduit de l'anglais par Pierre-Paul Durastanti

Avatar du membre
Tigger Lilly
Cyberjuré
Messages : 1816
Enregistré le : 29 août 2013, 23:28
Localisation : Paris
Contact :

Re: #PSF2021 Un gars et son chien à la fin du monde, CA Fletcher

Message par Tigger Lilly » 20 septembre 2020, 10:33

J'en parlais ici : https://dragongalactique.com/2020/08/22 ... -fletcher/

Ma conclusion : Un gars et son chien à la fin du monde est un récit initiatique postapocalyptique. On parle entre autre de la nostalgie d’un monde qui n’existe plus, de chiens, de la famille et de littérature. Entre urbex et natural writing, on y voyage en bateau, à pied ou à cheval et on y rencontre de rares humains. Une bien belle histoire.

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4569
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2021 Un gars et son chien à la fin du monde, CA Fletcher

Message par Lune » 29 septembre 2020, 17:14

Mon avis par ici, ça se lit très bien !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Répondre