[Livres] Zombies !

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3925
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Lorhkan » 27 novembre 2013, 17:08

Gromovar a écrit :
Lorhkan a écrit :qui tomberait amoureux d'un morceau de viande qui pue la mort ??
Moi, s'il est habillé de façon excitante :twisted:
Oui mais toi tu es hors concours ! :lol:

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1130
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par yogo » 27 novembre 2013, 17:34

Lhisbei a écrit : Et à la base quand on est mort on est mort...
C'est exactement çà, la vie, il n'y a rien avant, rien après et pendant il n'y a parfois pas grand chose !!! :o
Lhisbei a écrit : autant je peux croire aux fantômes le temps d'un bouquin autant je n'arrive pas à croire aux zombies...
Parce que le Zombie est un mort qui vit, alors que le fantôme est un mort qui reste mort ?!

Avatar du membre
Doris
Bibliothèque ambulante
Messages : 921
Enregistré le : 01 septembre 2013, 16:37
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Doris » 27 novembre 2013, 18:06

Perso, j'aime pas les zombies parce que c'est très moche à voir. Et pas grande fan des films d'horreur en général.
Alors pourquoi je les aimerais plus en livres ? Hein ?
Bon, pour se rendre compte, il faut tout de même essayer. C'est ce que j'ai fait. (et d'ailleurs hier soir, j'ai fait un cauchemar et j'ai crié. Le zom m'a même secouée. Voila.)

Les fantômes et tout ce qui touche à l'esprit... là c'est autre chose...
J'aime pas non plus. C'est même encore pire.
Parce que là il y a quelque chose de dérangeant. Y'a toujours un "et si..." qui traîne.

Sinon, j'ai finalement été déçue des dernières pages de "Zombies : un horizon de cendres". Il finit comme les autres, tous comptes faits. :roll:

Par contre !
J'avais oublié que j'avais lu un recueil de nouvelles où les zombies sont omniprésents à travers tout le recueil. C'est écrit avec légèreté, presque naïvement. Les zombies ? Là, ce n'est qu'un prétexte pour parler d'une dictature. Ils ne sont qu'un décor dans un monde bien plus vaste.
Il s'agit de "En route pour la joie" de Solenne Pourbaix, très largement inspiré de Noir Désir.
L’écriture peut être bien plus que l’alignement calculé d’une série de lettres.
Il n’y a plus de barrière physique entre les pensées.
Enfin les mots deviennent un monde à eux seuls.

Avatar du membre
Xapur
Hastur
Messages : 2702
Enregistré le : 28 août 2013, 22:54
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Xapur » 27 novembre 2013, 18:51

yogo a écrit :
Lorhkan a écrit :Les zombies ne sont pas vraiment mes amis...
Mais j'ai bien l'intention de lire Worldf War Z un jour. ;)
Moi non plus j'aime pas, et je n'ai pas l'intention d'en lire...
Lelf a écrit :Explaiiiiin, Explaiiiiiiin (pardon, mon côté Dalek :mrgreen: )
Si vous aimez pas les zombies, je veux savoir pourquoi :P
Tout simplement, parce que je n'y crois pas, je n'arrive pas à rentrer dans le trip Zombie, ca ne me fait ni voyager, ni vibrer, ca m'ennuie... (ca marche aussi avec Vampires :D )
Pour une fois que je suis d'accord avec Yogo ! :o
Et je rajouterai loup-garou...

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4521
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Lune » 27 novembre 2013, 20:59

Doris a écrit :Là, ce n'est qu'un prétexte pour parler d'une dictature. Ils ne sont qu'un décor dans un monde bien plus vaste.
Il s'agit de "En route pour la joie" de Solenne Pourbaix, très largement inspiré de Noir Désir.
WWZ est pour toi !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Lelf
Bibliothèque ambulante
Messages : 524
Enregistré le : 12 novembre 2013, 12:48
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Lelf » 27 novembre 2013, 21:49

Doris a écrit :Perso, j'aime pas les zombies parce que c'est très moche à voir. Et pas grande fan des films d'horreur en général.
Alors pourquoi je les aimerais plus en livres ? Hein ?
Bon, pour se rendre compte, il faut tout de même essayer. C'est ce que j'ai fait. (et d'ailleurs hier soir, j'ai fait un cauchemar et j'ai crié. Le zom m'a même secouée. Voila.)

Les fantômes et tout ce qui touche à l'esprit... là c'est autre chose...
J'aime pas non plus. C'est même encore pire.
Parce que là il y a quelque chose de dérangeant. Y'a toujours un "et si..." qui traîne.
J'ai horreur des films d'horreur aussi et les trucs surnaturels genre fantôme me font flipper total en film. Par contre je lis du zombie sans soucis, y'a de la tension mais c'est pas la flippe que provoque un film :D
Et notamment parce qu'il n'y a pas que du survival en zombie. Dans Feed la société a relativement bien survécu et s'est restructurée, c'est pas le désert des tartares avec le zombie qui vient frapper à tout bout de champ. Ca permet de partir sur des intrigues qui sans manquer d'action peuvent se focaliser sur autre chose ^^

Et je ne vois pas de soucis à faire un zombie à conscience. Si Vivants ne m'attire pas plus que ça, j'en reviens au Stony Mayhall, mais l'idée d'un zombie qui, élevé et aimé comme un être humain "normal" développerait une conscience quand le reste n'est qu'un troupeau stupide, ça m'intéresse vachement comme concept. Et je suis vraiment curieuse de voir comment l'auteur traite ça.
Je ne sacralise pas les bestioles. Zombie, fantôme, loup garou... Pour moi il n'ont pas une façon d'être. L'auteur en fait bien ce qu'il veut, il faudra juste me convaincre que son intrigue se tient, qu'il se l'approprie intelligemment.
Le zombie particulièrement, parce que dans beaucoup de romans modernes, un fléau s'abat et, parce que nous sommes dans une société qui a baigné dans la culture zombie, on appelle le résultat de ce fléau une invasion zombie. Parfois c'est clairement dit que c'est un abus de langage. Alors pourquoi pas inventer des règles qui ne correspondent pas à l'image d'Epinal du zombie du coup ?
Enfin voilà, c'est aussi ce qui me rend bon public, j'accepte assez facilement un postulat de départ de la part d'un auteur s'il tient la route et ne vire pas ridicule (genre boule à facettes... nous ne citerons pas de nom :mrgreen: )

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3636
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Lhisbei » 27 novembre 2013, 22:16

yogo a écrit :
Lhisbei a écrit : autant je peux croire aux fantômes le temps d'un bouquin autant je n'arrive pas à croire aux zombies...
Parce que le Zombie est un mort qui vit, alors que le fantôme est un mort qui reste mort ?!
non : parce que le zombie est un cadavre qui bouge encore (comme la poule qui continue à courir après qu'on lui ait coupé la tête) alors qu'un fantôme est le reste de conscience d'un mort :p Pour le coup, je suis plutôt comme Lorhkan
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1130
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par yogo » 27 novembre 2013, 22:35

Lhisbei a écrit :
yogo a écrit :
Lhisbei a écrit : autant je peux croire aux fantômes le temps d'un bouquin autant je n'arrive pas à croire aux zombies...
Parce que le Zombie est un mort qui vit, alors que le fantôme est un mort qui reste mort ?!
non : parce que le zombie est un cadavre qui bouge encore (comme la poule qui continue à courir après qu'on lui ait coupé la tête) alors qu'un fantôme est le reste de conscience d'un mort :p Pour le coup, je suis plutôt comme Lorhkan
Le Zombie, c'est le mort qui revit alors que le fantôme c'est le vivant qui est à moitié mort (le corps) et à moitié vivant (l'esprit)... bref dans les 2 cas j'y crois pas.
Par contre si tu me fais revivre le mort par du génie génétique, des transplantations, de la biotechnologie, de l'intelligence artificielle ou si tu transferts la "conscience", la connaissance d'un être humain vers un autre, vers un clône, vers une IA... là je peux y croire, mais il faut que ce soit "crédible", qu'il y ait un bagage scientifique ! Mais on ne parle plus de Zombies ou de Fantômes mais de Sciences !

Avatar du membre
Herbefol
Empereur Padishah
Messages : 1366
Enregistré le : 16 septembre 2013, 15:29
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Herbefol » 28 novembre 2013, 07:59

Pour commencer je ne suis pas d'accord avec le fait que le zombies est un mort qui se relève. Dans pas mal de situation, ça ressemble plus pour moi à quelqu'un qui perd sa conscience plutôt que sa vie, comme quelqu'un qui aurait la rage : violent, qui veut transmettre son infection et sans conscience. D'ailleurs, par certain aspect ça se rapproche du principe du berserk : enragé, très difficile à arrêter et qui a tendance à ne pas s'apercevoir qu'on lui a arraché un bras.
Mais comme les autres créatures fantastiques, chacun le fait à sa sauce, éventuellement avec une conscience. J'ai d'ailleurs un assez bon souvenir de Land of the dead de Romero, dans lequel on voit justement les zombies commencer à évoluer sous la houlette d'un chef qui semble avoir un début de conscience et ne veut plus que les siens servent de cibles d'entraînements aux humains. Je trouvais que le gars faisait un peu Moïse version zombies (la rhétorique en moins), genre "Let my people go". :lol:
Et c'est quand même l'une des grandes bases du fantastique (zombies, loup-garou, fantôme, vampire, etc.) : y a pas de rationalité. :)
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4521
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: [Livres] Zombies !

Message par Lune » 28 novembre 2013, 10:10

Je suis d'accord avec Herbefol, même si souvent les auteurs tentent de justifier les zombies par des virus ayant muté, s'étant combinés, etc... cela reste tout de même du domaine du fantastique : pas d'explication forcément rationnelle à tout ça. L'imaginaire c'est aussi croire, accepter le postulat de départ de l'auteur.

Sinon j'ai aussi lu Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère et retrouvé l'amour. Dans ce livre, le zombie a une conscience. Ils en ont tous une, et ils vivent dans la société. C'est un bouquin franchement bon, qui explore essentiellement les relations humaines et met en avant la manière dont peuvent être traitées les minorités et/ou les gens différents (handicap, couleur de peau, etc). Idem pour l'excellente mini-série anglaise In the flesh (à voir !)
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Répondre