Page 2 sur 2

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 10 juillet 2019, 12:51
par FeydRautha
R'lyeh. Vous n'avez jamais entendu parler de R'lyeh ? Comment faire vous pour nager au dessus de cités englouties sans être submergé par des angoisses cosmiques ?

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 11 juillet 2019, 07:54
par Lune
Aldaran a écrit :
10 juillet 2019, 09:59
Lune a écrit :
09 juillet 2019, 17:01
Voici mon avis sur Replis !

J'en garde une image super marquante d'un homme nageant au-dessus d'un stade englouti, c'est fou, je vois un court film d'un gars qui nage au-dessus d'un immense bâtiment immergé dans ma tête. J'adore. Moi qui ai visité le lac de Guerlédan vide il y a 4 ans, ça me fascine.
Ça me fait penser au lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes. J'ai réalisé au bout de quelques mois là-bas que je nageais au dessus d'un village.
Par beau temps, on voyait le clocher. Un grand moment, presque resté intact dans mon esprit quelque trente années plus tard.
Ça doit être incroyable !

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 11 juillet 2019, 10:14
par Aldaran
Lune a écrit :
11 juillet 2019, 07:54
Aldaran a écrit :
10 juillet 2019, 09:59

Ça me fait penser au lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes. J'ai réalisé au bout de quelques mois là-bas que je nageais au dessus d'un village.
Par beau temps, on voyait le clocher. Un grand moment, presque resté intact dans mon esprit quelque trente années plus tard.
Ça doit être incroyable !
Ça l'était d'autant plus que ça me renvoyait à toutes les histoires de villes englouties croisées auparavant.
Je ne sais plus dans quelle conférence des Utopiales (je ne sais même plus quelle année, pardon pour la précision), mais il me semble que Vonarburg parlait de ça : le paysage des régions complètement transformé, les villes qu'on abandonne ou qu'on submerge.

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 11 juillet 2019, 22:13
par Lune
Aldaran a écrit :
11 juillet 2019, 10:14
Lune a écrit :
11 juillet 2019, 07:54
Aldaran a écrit :
10 juillet 2019, 09:59

Ça me fait penser au lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes. J'ai réalisé au bout de quelques mois là-bas que je nageais au dessus d'un village.
Par beau temps, on voyait le clocher. Un grand moment, presque resté intact dans mon esprit quelque trente années plus tard.
Ça doit être incroyable !
Ça l'était d'autant plus que ça me renvoyait à toutes les histoires de villes englouties croisés auparavant.
Je ne sais plus dans quelle conférence des Utopiales (je ne sais même plus quelle année, pardon pour la précision), mais il me semble que Vonarburg parlait de ça : le paysage des régions complètement transformé, les villes qu'on abandonne ou qu'on submerge.
Ça devait être passionnant ! La base c'est quand même Waterworld cela dit 😛

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 12 juillet 2019, 10:05
par Aldaran
Euh... Les Atlantes sont vexés. Grave.

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 12 juillet 2019, 11:27
par Hoël
Grave :
Image

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 21 juillet 2019, 10:59
par Tigger Lilly
Mon avis

Très chouette univers, très chouette thriller, mais la fin n'est pas la hauteur.

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 25 juillet 2019, 16:22
par Lune
Tigger Lilly a écrit :
21 juillet 2019, 10:59
Mon avis

Très chouette univers, très chouette thriller, mais la fin n'est pas la hauteur.
Je suis d'accord avec toi, j'ai préféré Où s'imposent les silences, si je ne devais en garder qu'un !

Re: #PSF2020 - Replis d'Emmanuel Quentin

Posté : 27 juillet 2019, 15:03
par Tigger Lilly
Lune a écrit :
25 juillet 2019, 16:22
Je suis d'accord avec toi, j'ai préféré Où s'imposent les silences, si je ne devais en garder qu'un !
Eh bien je retiens ce titre dans la mesure où je suis très partante pour lire à nouveau cet auteur, merci.