#PSF2020 : Bleue - Maja Lunde

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1130
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

#PSF2020 : Bleue - Maja Lunde

Message par yogo » 23 mai 2019, 21:38

Image
Après le succès d'Une histoire des abeilles, le retour de la romancière norvégienne qui fait rimer littérature et écologie.

Norvège, 2017. Depuis son plus jeune âge, Signe a fait passer l'écologie avant tout. Ainsi a-t-elle préféré renoncer à Magnus, dont elle ne partageait pas les idées. Aujourd'hui, elle vit sur un bateau amarré dans un fjord, au plus près de l'eau. Et c'est pour sauver l'eau qu'elle décide à soixante-sept ans d'entreprendre un dernier périple en mer, lorsqu'elle apprend qu'une opération commerciale, autorisée jadis par Magnus, menace son glacier natal. L'heure est venue pour Signe d'affronter son grand amour perdu. Pour cela, elle doit prendre la direction du sud de la France...
France, 2041. La guerre de l'eau bat son plein. Avec Lou, sa fille aînée, David a fui les Pyrénées ravagées par la sécheresse pour retrouver sa femme et leur bébé, dont il a été séparé. Mais les réfugiés climatiques sont bloqués à la frontière, et les ressources commencent à manquer. Un jour, à des kilomètres de la côte, David et Lou trouvent un voilier au beau milieu d'un champ desséché : le bateau de Signe...

Une intrigue sophistiquée et palpitante, au service d'une fable dystopique plus nécessaire que jamais.
Dispensable

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4521
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2020 : Bleue - Maja Lunde

Message par Lune » 05 juin 2019, 22:15

Dommage le pitch m'avait bottée !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3635
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: #PSF2020 : Bleue - Maja Lunde

Message par Lhisbei » 22 juin 2019, 20:41

Modification du tag : #PSF2020
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Répondre