Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en France ?

Pour discuter de vos lectures

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Aldaran » 23 Octobre 2018, 20:30

Le Chroniqueur a écrit :Au bout d'un moment il faut comprendre que même dans certaines idéologies que l'on n'apprécie pas, il y a des auteurs qui écrivent bien.

Je vais probablement être hors-sujet mais, à mon sens, ça ne suffit pas.
Certes, « la manière de » est des plus importantes mais c'est ce qui est dit qui compte, non ?
(Pas ce qu'est l'auteur hors texte, pas... « la plastique » du texte mais ce que ce dernier transmet.)
Je n'ai jamais pu comprendre l'engouement que tout le monde éprouve pour le « bien écrit ».
(Par rapport à qui, par rapport à quoi ? Son propre cursus littéraire ? Avons-nous tous le même ? Et, dans ce cas, serait-ce vraiment le même ?)
C'est selon moi un jugement (du texte) au faciès.
Cela dit, certains textes me sont tombés des mains en raison de leur écriture.
Mais je ne peux pas dire que ce sont de mauvais textes.
Ils ne m'ont simplement pas plu. Quoi qu'ils aient pu dire.
Et, du coup, je ne m'autorise pas à en parler.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Ectoplasme
 
Message(s) : 39
Inscription : 23 Juin 2018, 15:17

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Phenix » 23 Octobre 2018, 21:49

Aldaran a écrit :Et ?

Je les hais.

(C'est une blague. C'est juste que je ne voyais absolument pas quoi répondre à Aldaran.)
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 602
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Le Chroniqueur » 24 Octobre 2018, 00:47

Pierre-Paul a écrit :
Le Chroniqueur a écrit :Ensuite, (et je pose une vraie question, je ne suis pas là pour me moquer de qui que ce soit), est-ce que vous pensez que ce serait possible (et viable même si je me doute que la réponse sera non) de monter un projet comme celui d'Exoglyphes et de traduire/publier ce qui ne l'a jamais été ?


Bien sûr que c'est possible. Mais le faut-il ? Ce n'est pas parce qu'un texte est "de gauche" qu'il est bon... mais ce n'est pas parce qu'un texte est "de droite" qu'il l'est non plus. Alors, oui, vouloir rectifier un biais, pourquoi pas... Mais le vrai critère devrait rester littéraire. Je n'ai pas suggéré sept bouquins de Poul Anderson au Bélial' parce que l'auteur était quasiment à l'opposé de mes idées politiques, mais parce que j'étais fan de ses écrits. (Idem pour ce qu'a apporté JDB.)

Et par ailleurs, bonjour l'organisation, le financement, la réalisation, la diffusion...


Tout à fait d'accord, le vrai critère devrait rester littéraire (de toute façon je ne peux pas dire le contraire, en tant qu'étudiant en Lettres :D ...). Je ne voulais absolument pas hiérarchiser la qualité des textes en fonction de la couleur politique des auteurs. Mais j'ai vraiment beaucoup de mal (mais je pense que ça relève de la frustration de ne pas tout avoir) à me dire qu'on ne peut pas tout traduire et que tout ne peut pas être disponible pour des raisons d'organisation, de financement, de réalisation, de diffusion...
Je plussoie pour Poul Anderson, parce que c'est un de mes auteurs préférés, que j'ai découvert grâce aux traduction de Jean-Daniel Brèque.
Le Chroniqueur
Initié
 
Message(s) : 98
Inscription : 04 Février 2018, 16:01

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Hoel » 24 Octobre 2018, 20:47

Bon, désolé mais je vais en remettre une couche, Anderson a été publié pendant des décennies et par de multiples éditeurs (à ce sujet, je me suis rendu compte qu'à j'ai lu, Marabout, Temps Futur, Calmann Lévy, Presses pocket et le Fleuve, il fallait ajouter le Masque S.F. et Opta, j'avais oublié Barrière mentale et Agent de l'empire terrien), or, un auteur sous liste noire n'aurait jamais eu cette possibilité, Howard Fast et Donald Trumbo se sont retrouvés en taule à cause de ça (dans la même cellule d'ailleurs), et Trumbo ne s'est vu crédité au générique de Spartacus que parce que la commission des activités anti américaines avait (enfin !) disparu.

Je comprends qu'on estime qu'un auteur ne soit pas assez traduit (c'est mon cas pour Cherryh mais aussi pour des tas d'autres), mais ça me semble un abus de langage que dire d'un auteur qui avait 23 bouquins traduits qu'il aurait été "blacklisté".
Tout est dans tout et réciproquement.
Avatar de l’utilisateur
Hoel
Dompteur de Xénomorphes
 
Message(s) : 447
Inscription : 16 Avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Apophis » 24 Octobre 2018, 23:36

Tu as une conception bien restreinte du concept de liste noire, dis-moi. Si "liste noire" veut dire aucune publication pour un auteur / un sous-genre donné, effectivement, peu le sont (la plupart des Puppies en France, par exemple). Maintenant, il se trouvera toujours des éditeurs qui, par convergence de positionnement politique, raisonnement plus commercial qu'idéologique, amour de l'oeuvre de cet écrivain sur un plan littéraire (le seul qui devrait compter...) dépassant des clivages politiques, etc, publieront au moins une partie de l'oeuvre de l'auteur / du sous-genre concerné. Le fait qu'il y ait une poignée d'éditeurs publiant les livres du sous-genre / auteur concerné ne signifie pas que globalement, ledit sous-genre / auteur ne fait pas l'objet d'une discrimination parce que ne correspondant pas à la Doxa majoritaire dans l'édition française à ce moment là.

Dans le cas spécifique d'Anderson, ce n'est donc pas parce qu'un petit nombre de textes, minoritaire par rapport à la taille et à la valeur littéraire globale de son oeuvre, ont été édités avant que JDB et PPD n'y mettent leur grain de sel (et on les en remercie) qu'on peut réduire le traitement d'Anderson en France à un simple et très réducteur "ah mais il faut être raisonnable, hein, on ne peut pas tout traduire...". Parce que justement, dans le "pas traduit" pré-Belial', il y a les romans ou cycles les plus importants de l'auteur (y compris, pour Tau zéro, celui qu'il qualifiait lui-même de son oeuvre majeure), que ce soit en SF ou en Fantasy, dont Tau Zero, L'épée brisée ou la Hanse galactique (en intégralité). Sachant que, par exemple, les deux premiers ont été publiés par le Belial' respectivement quatre et six décennies après leur parution en VO. La valeur littéraire de ces textes étant totalement reconnue dans le monde anglo-saxon et très importante (Tau zéro a été qualifié de roman de Hard SF ultime, L'épée brisée est comparé en terme d'importance dans la Fantasy au... Seigneur des anneaux !), on ne peut pas parler de textes mineurs qui n'auraient pas été publiés pour une question de rentabilité, de qualité ou tout autre argument rationnel et indépendant d'un biais idéologique (biais qui est d'ailleurs avéré après les prises de position de l'auteur en faveur de l'intervention au Viet-Nam, comme précisé plus haut dans le fil). Dès lors, quand aucune maison ne traduit les textes majeurs de l'auteur avant les années 2010, quand il se passe deux décennies sans publication d'inédits (malgré une centaine de romans dans laquelle puiser), et malgré le fait que 23 romans aient été effectivement traduits, je pense que le terme de "liste noire" n'est pas trop fort.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
 
Message(s) : 325
Inscription : 01 Novembre 2016, 18:42
Localisation : Gizeh

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Herbefol » 25 Octobre 2018, 07:13

1) Je trouve aussi que le terme 'black-listé' est un peu fort. On se croirait au temps de la chance aux sorcières ou des autodafés.
2) J'attends toujours que l'on m'explique pourquoi un éditeur français devrait traduire des auteurs en particulier. En quoi serait-ce une obligation ?
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.
Avatar de l’utilisateur
Herbefol
Empereur Padishah
 
Message(s) : 1325
Inscription : 16 Septembre 2013, 15:29

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Phenix » 25 Octobre 2018, 09:41

Aldaran a écrit :Certes, « la manière de » est des plus importantes mais c'est ce qui est dit qui compte, non ?
(Pas ce qu'est l'auteur hors texte, pas... « la plastique » du texte mais ce que ce dernier transmet.)

Ce que "ce dernier transmet" dépend aussi du ressenti du lecteur.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 602
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Apophis » 25 Octobre 2018, 09:42

Herbefol a écrit :1) Je trouve aussi que le terme 'black-listé' est un peu fort. On se croirait au temps de la chance aux sorcières ou des autodafés.
2) J'attends toujours que l'on m'explique pourquoi un éditeur français devrait traduire des auteurs en particulier. En quoi serait-ce une obligation ?


1/ "Mis au placard", c'est mieux ?

2/ Un éditeur donné n'a aucune obligation de traduire des auteurs précis. Ce qui compte, ce sont les raisons pour lesquelles un auteur n'est pas traduit. Si c'est, aux yeux de l'éditeur en question, parce que sa prose est médiocre sur le plan littéraire, ou parce que la traduction coûterait trop cher, ou parce que le public visé par l'oeuvre n'est pas significatif en France (encore que, un public, ça se crée, à force de marketing et de pédagogie), ou encore parce que cet auteur / roman n'entre pas dans la ligne éditoriale de la maison concernée, bref pour des raisons rationnelles, ok. Maintenant, si c'est du fait d'une attitude discriminatoire (machin est de droite, machin écrit de la SFF militariste, etc), ça pose déjà nettement plus question (on se rappellera aussi que pendant longtemps, aux USA, les autrices ont été obligées de prendre des pseudonymes masculins, le public ou certains éditeurs refusant de lire / publier des femmes) . Enfin, j'ajouterais que je trouve difficilement compréhensible que l'on soit obligé d'attendre plusieurs décennies pour voir la traduction de certaines œuvres unanimement considérées comme majeures dans le reste du monde. Si un éditeur donné n'a pas l'obligation de s'y coller (certains n'ayant par exemple pas l'envergure pour se lancer dans certains projets -encore que, quand on voit l'exemple de Leha, on se dit que tout est devenu possible...-), l'attitude de l'ensemble de l'édition française pose tout de même question dans certains cas.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
 
Message(s) : 325
Inscription : 01 Novembre 2016, 18:42
Localisation : Gizeh

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Phenix » 25 Octobre 2018, 10:25

Apophis a écrit :
Herbefol a écrit :1) Je trouve aussi que le terme 'black-listé' est un peu fort. On se croirait au temps de la chance aux sorcières ou des autodafés.
2) J'attends toujours que l'on m'explique pourquoi un éditeur français devrait traduire des auteurs en particulier. En quoi serait-ce une obligation ?


1/ "Mis au placard", c'est mieux ?

"Snobé" ? "Ignoré" ?
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 602
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: Des auteurs et/ou des genres mis sur liste noire en Fran

Message par Herbefol » 25 Octobre 2018, 10:35

Apophis a écrit :(encore que, un public, ça se crée, à force de marketing et de pédagogie)

C'est très "yaka, faukon". Créer un public demande du temps (beaucoup) et des moyens (beaucoup). Il faut donc être motivé et avoir les moyens. Sans garanti de résultat, les poubelles de l'histoire étant pleines d'idées, de concepts et de produits géniaux promus à grand renfort et dont personne n'a finalement voulu.
Et j'essaie d'imaginer les éditeurs qui n'ont pas envie de publier un genre en particulier devoir dépenser temps et argent pour convaincre le public de s'y mettre. :lol:

Pour le reste, je pense qu'un éditeur a tout à fait le droit de ne pas traduire un auteur pour des raisons politiques. C'est tout aussi valable que pour des raisons littéraires, financières ou personnelles. Je rappelle que l'édition n'est pas une activité caritative et quand un éditeur publie un auteur en général il lui verse de l'argent. Personnellement, il y a des gens à qui je donnerai des sous volontiers, d'autres pour qui ça ne me ferait ni chaud ni froid et enfin certains à qui je refuserai de donner un kopeck. Pour des raisons diverses, personnelles, politiques ou littéraires. Et je ne vois pas pourquoi un éditeur serait différent de moi. On a des limites dans sa vie personnelle mais on peut aussi en avoir dans sa vie professionnelle. La notion de "bonne/mauvaise raison" est totalement subjective.
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.
Avatar de l’utilisateur
Herbefol
Empereur Padishah
 
Message(s) : 1325
Inscription : 16 Septembre 2013, 15:29

PrécédentSuivant

Retour vers Littérature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invité(s)

cron