Axis - Robert Charles Wilson

Pour discuter de vos lectures

Axis - Robert Charles Wilson

Message par Le chien critique » 26 Février 2018, 11:16

Image

Robert Charles Wilson, Folio SF (Lunes d'encre), 2009, 496 p., 9€ epub avec DRM

Présentation de l'éditeur :
Menacée par un Soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années.
Pour la plupart, les hommes ont franchi l'arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria, notamment dans sa capitale, Port Magellan.
C'est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l'humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l'énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d'étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde.
Et si celui-ci, tout comme la Terre, était condamné à brève échéance ?

Elle se demanda s’il s’agissait de ce tremblement en présence de Dieu dont parlaient les textes religieux. Les Hypothétiques n’étaient pas des dieux – si elle comprenait bien la signification de ce mot simple mais d’une étrange élasticité –, mais ils étaient tout aussi puissants et tout aussi impénétrables. Elle ne pensait pas qu’ils avaient d’intentions conscientes, et même le mot « ils », grossièrement anthropomorphique, ne convenait pas. Mais quand « ils » se manifestaient, la réaction humaine habituelle consistait à se tapir et se cacher… la réaction instinctive du lapin face au renard ou du renard face au chasseur.


Mon ressenti :

Entretien entre Robert Charles Wilson et son éditeur suite à la publication de Spin

Editeur : Putain, je viens de voir les chiffres de vente, c'est phénoménal
RCW : Tabernacle
Ed : Et tu viens de remporter le Hugo !
RCW : Tabernacle
Ed : Tu me sors une suite, il faut battre le fer tant qu'il est chaud
RCW : Tabernacle
Ed : J'attends ton manuscrit dans 1 mois
RCW : Tabernacle
Ed : Tu brodes, tu paraphrases, tu fais ce que tu veux, mais il faut y aller. Je te fais une offre du tonnerre, tu n'auras plus jamais à te soucier de savoir si tu assez d'argent pour t'acheter du sirop d’érable.
RCW : Tabernacle


Robert Charles Wilson nous avait laissé pantelant à la fin de Spin. Fin qui se suffisait à elle-même, laissant aux lecteurs le soin d'imaginer le reste. Las, l'auteur avait encore quelques pistes à explorer : Axis et Vortex. Pas besoin de lire Spin pour s'attaquer à ce roman, mais ce serait dommage de passer à côté du vertige.

Si vous voulez lire Axis pour en connaitre plus sur les Hypothétiques, passez votre chemin. Nous sommes ici dans un triller efficace mais qui ne vous révélera rien sur ces aliens d'un genre nouveau. Pire, la fin pose plus de questions qu'elle ne donne de réponses.
Plus qu'une suite de Spin, j'avais l'impression d'être devant une réécriture de Darwinia : un continent inconnu, une chose enfouie au sein du désert. Et on remplace l'Indicible par des Hypothétiques.
Ça se lit sans déplaisir, mais tout est assez linéaire et il manque cruellement d'enjeux. Le seul est de savoir pourquoi ces cendres et cet appel du Rub Al-Kahli.
C'est cette pluie de cendres qui, au delà de l'angoisse oppressante dont elle baigne le lecteur, apporte une touche merveilleuse bienvenue, de même pour les événements spectaculaires de la fin dont je ne peux malheureusement pas vous parler sans vous dévoiler le mystère de ces cendres.

Pas mauvais, Robert Charles Wilson a assez de bagouts pour nous faire oublier le manque de ressorts du roman. Mais au final reste un tout ça pour ça.
Sa suite Vortex apportera de vrais réponses au mystère du Spin et renouera avec le vertige, mais pour cela, il faudra impérativement lire ce tome. Une longue introduction.

Le même avis sur mon blog

Et celui d'Au pays des Cave trolls
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 197
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Baroona » 26 Février 2018, 20:13

Ah, c'est bien, maintenant je n'ai plus du tout envie de lire Spin non plus. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Baroona
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 592
Inscription : 13 Février 2014, 11:45

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Le chien critique » 27 Février 2018, 14:26

Ah, c'est bien, maintenant je n'ai plus du tout envie de lire Spin non plus. :mrgreen:

:x
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 197
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Anudar » 27 Février 2018, 19:46

Mon avis à moi que je résume en deux mots : pas enthousiasmant.
Image

Image
« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.
Avatar de l’utilisateur
Anudar
Scribe Arkhonte
 
Message(s) : 1835
Inscription : 29 Août 2013, 08:10
Localisation : Entre l'Ardèche et Lyon

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Phenix » 04 Mars 2018, 21:37

Wilson c'est surcoté.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 613
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Le chien critique » 05 Mars 2018, 21:08

@Anudar, @Phenix : bande d'aigris. M'en fous, j'aurais une plus grande part wilsonienne lors du prochain service.

Plaisanterie à part, chacun ses goûts. Il est vrai que j'adore l'auteur, mais je peux comprendre ses détracteurs.
Concernant la religion, Wilson la critique mais il y a toujours un flou sur l'idée du "paradis". Pour ma part, je le prends comme un "chacun a les dieux qu'il peut", ésotérique, religieux, scientifique ou mystique. Une sorte d'idéal qui guide ce que l'on pense être juste.
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 197
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Anudar » 06 Mars 2018, 09:05

Il n'y a pas qu'un flou sur l'idée de "paradis" chez Wilson. A force de le lire, j'en suis venu à me dire que sans même s'en rendre compte (ou pas) il écrivait de la "christian science fiction" comme le disent nos voisins d'outre-Atlantique. Je n'ai pas de problème particulier avec cet épithète - sinon je ne serais pas un tel fan de Tolkien et en particulier de son Silmarillion - mais je trouve dérangeant qu'un auteur puisse remplir ses livres de lourdes allusions bibliques tout en critiquant la religion comme tu le pointes.

Honnêtement, quand j'ai lu cette trilogie Spin, je me suis dit moult fois "mais enfin, c'est pas possible que je sois le seul à ne pas voir ce subtexte !". Cette histoire de veau rouge dans Spin, la ligature d'Isaac dans Axis et j'en passe...
Image

Image
« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.
Avatar de l’utilisateur
Anudar
Scribe Arkhonte
 
Message(s) : 1835
Inscription : 29 Août 2013, 08:10
Localisation : Entre l'Ardèche et Lyon

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par yogo » 06 Mars 2018, 20:15

Anudar a écrit :Honnêtement, quand j'ai lu cette trilogie Spin, je me suis dit moult fois "mais enfin, c'est pas possible que je sois le seul à ne pas voir ce subtexte !". Cette histoire de veau rouge dans Spin, la ligature d'Isaac dans Axis et j'en passe...
D'où l'avantage de n'avoir aucune connaissance de ces textes... sinon il est clair que j'apprécierai beaucoup moins l'auteur ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
yogo
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 940
Inscription : 01 Septembre 2013, 19:45

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Pierre-Paul » 06 Mars 2018, 23:20

Je suis athée. J'adore Wilson.

L'idée de transcendance est très fréquente -- pour ne pas dire quasi-constante -- chez lui. Il l'aborde par toutes sortes de biais : la gnose dans Mysterium, le voyage dans le temps (en quelque sorte) dans Blind Lake et surtout Les chronolithes, les univers parallèles (plein), la transformation même du monde physique (la trilogie Spin), etc.

C'est vrai que dans un genre qui nous a donné Clarke (Les enfants d'Icare), Asimov (Les dieux eux-mêmes), Blish, Farmer, Sturgeon, Heinlein et plein d'autres, c'est très surprenant (léger sarcasme) de voir des auteurs se pencher sur la question religieuse. Ahem.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul
Neuromancien
 
Message(s) : 137
Inscription : 02 Octobre 2013, 21:17

Re: Axis - Robert Charles Wilson

Message par Herbefol » 07 Mars 2018, 08:33

Pierre-Paul a écrit :Asimov (Les dieux eux-mêmes)

Livre qui ne parle pas vraiment de religion, malgré son titre. :P
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.
Avatar de l’utilisateur
Herbefol
Empereur Padishah
 
Message(s) : 1331
Inscription : 16 Septembre 2013, 15:29

Suivant

Retour vers Littérature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 13 invité(s)