#PSF2018 - Zones de divergence de John Feffer

Pour discuter de vos lectures

#PSF2018 - Zones de divergence de John Feffer

Message par Lhisbei » 14 Janvier 2018, 17:14

Zones de divergence de John Feffer paru aux éditions Inculte en avril 2017

Image

Il y a trente ans, en 2020, l’universitaire Julian West a publié un best-seller visionnaire, Zones de divergence, qui anticipait les catastrophes survenues depuis : le réchauffement climatique, la montée des nationalismes, la propagation du terrorisme islamiste, la fin de l’État-nation. Désormais, l’Europe saturée de réfugiés s’est effondrée ; le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine se sont disloqués ; Washington a été détruit par l’ouragan « Donald » en 2022… Au crépuscule de sa vie, le vieil homme qui veut saluer une dernière fois sa femme et ses trois enfants entame un tour du monde pour les retrouver. Depuis le fond de son lit, West traverse les cinq continents sous la forme d’un avatar numérique et ne peut que constater la triste réalité de ses prédictions les plus noires et dystopiques…


L'avis de Gromovar.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
Mémoire
 
Message(s) : 3260
Inscription : 29 Août 2013, 20:48

Re: #PSF2018 - Zones de divergence de John Feffer

Message par Le chien critique » 18 Janvier 2018, 12:21

Pas mieux

Les américains ont Feffer et ses zones de divergence, les français ont Boudine et son paradoxe de Fermi. Même sujet, des lendemains désenchantés, même cri d'alerte, Ouvrez les yeux, même personnage, un universitaire et même forme, un essai déguisé.
Plébiscité par Libé, les inrocks, le canard et autres médias, je ne peux, après lecture, douter du charme de l'attaché(e) de presse des éditions incultes. Pas mauvais certes, invitant à la réflexion, certes, mais en tant que roman, c'est le néant.
Je n'ai jamais eu l'impression de lire un roman, mais un essai de géopolitique du présent et du futur. les subterfuges que l'auteur usent pour faire passer la pilule paraissent bien mince pour maintenir mon intérêt le long de ces 140 pages. Vers la fin, le thriller prends le pas sur l'essai, mais cela arrive bien trop tard. Un livre intéressant, qui interroge notre présent, mais dont John Feffer a oublié une chose : les idées seules ne font pas un bon roman.

En outre, 13 euros la version numérique vérolée (10€ chez Amazon !), 18 euros en papier pour 140 pages, je vous conseille fortement de ne pas l'acheter et de l'emprunter dans votre médiathèque numérique. Quand je pense qu'une novella chez Le bélial ou Actusf vous en coutera 4€, le monde marche décidément sur la tête. Encore un symptôme de cette fichue désintégration ?
Le paradoxe de Fermi vous coutera moitié prix pour une cinquantaine de pages supplémentaires, mais toujours verrouillé. Bref, préférez la limonade au coca !
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Neuromancien
 
Message(s) : 159
Inscription : 13 Novembre 2017, 17:12


Retour vers Littérature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron