#PSF2018 - Certains ont disparu et d'autres sont tombés

Pour discuter de vos lectures

#PSF2018 - Certains ont disparu et d'autres sont tombés

Message par Lhisbei » 14 Janvier 2018, 16:27

Certains ont disparu et d'autres sont tombés de Joel Lane (Dreampress) - décembre 2017

Image

DES SPECTRES HANTENT LE BLACK COUNTRY...

Dans les ruines de la civilisation industrielle, passées, présentes et à venir, dans les recoins obscurs des usines désaffectées, des chantiers en jachère et des grands ensembles désertés, se cachent vampires, goules et autres créatures fabuleuses. Mais on y croise aussi des amants égarés, des enfants délaissés, des hommes et des femmes désemparés qui cherchent à recoller les morceaux de leur humanité.
Du souvenir d’une plate-forme pétrolière en flammes à une descente aux enfers du système hospitalier, de la course éperdue d’un animal-totem fuyant les ravages de la guerre à la vengeance sans cesse renouvelée d’un adolescent assassiné, trente voyages dans le cauchemar par un écrivain visionnaire, qui n’hésite pas à convoquer les ombres d’Edgar Poe, de Lovecraft et autres maîtres du macabre.

En trente ans de carrière, Joel Lane (1963-2013) s’est imposé comme un des plus brillants écrivains de fantastique britanniques. Couronné par le World Fantasy Award et le British Fantasy Award, mais aussi poète reconnu, il est mort prématurément à cinquante ans, laissant une œuvre de premier plan dans son domaine de prédilection.


Gromovar l'a lu et approuvé.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
Mémoire
 
Message(s) : 3289
Inscription : 29 Août 2013, 20:48

Retour vers Littérature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 13 invité(s)

cron