Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Bonome
Initié
Messages : 70
Enregistré le : 20 février 2014, 13:19
Localisation : Lorraine

Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par Bonome » 24 novembre 2017, 10:30

Bonjour à tous, je viens de tomber sur un article du Gardian qui relate une étude sur le comportement de lecteurs face à la SF. D'après ce que j'en ai compris (mon anglais n'est pas merveilleux), il semble qu'une grosse partie des lecteurs, une fois qu'ils ont identifié le texte comme étant de la SF, fassent moins d'efforts pour s'intéresser à l'histoire et s'identifier aux personnages. Grosso modo les a priori des lecteurs les rendent moins attentifs et une fois la lecteur terminée, renforcent leur conviction que la SF n'est pas de la "littérature".
Les auteurs de l'étude souhaiteraient faire d'autres tests avec d'autres genres : Fantasy, Western, etc...
Cela me fait penser que l'approche des états généraux de l'imaginaire pour améliorer la visibilité des genres risque de ne pas être très productive (en tout cas pour la SF). :?

Et vous, qu'est-ce que cela vous inspire ?
"Il n'existe que deux choses infinies: l'univers et la bêtise humaine, mais pour l'univers je n'en n'ai pas la certitude absolue"
A. Einstein

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 371
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par Apophis » 24 novembre 2017, 15:10

Ça m'inspire que le lecteur moyen de blanche est un busard plein de préjugés aussi élitistes, faussement intellectuels, bornés et idiots que lui. Surtout quand tu vois les merdes qu'il se tape et encense en blanche, et en disant merci, encore.

Avatar du membre
Bonome
Initié
Messages : 70
Enregistré le : 20 février 2014, 13:19
Localisation : Lorraine

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par Bonome » 24 novembre 2017, 16:50

C'est sûr que les lecteurs de blanche ont de sacrées œillères. Je me demande comment elles sont arrivées là et surtout comment les faire sauter.
<3615 mavie>
Mon expérience personnelle de la lecture de SF est assez simple : découverte et grosse claque grâce à l'école par le meilleur des mondes d'Huxley (13 ans), suivi d'une période où je lisais un peu tout ce que je trouvais à la bibliothèque (surtout Fleuve Noir Anticipation), quelques lectures issus de ma découverte du JdR (17ans) et puis une 2ème grosse claque avec Hyperion (22 ans). J'ai maintenant 45 ans mais cela fait seulement quelques années que je n'ai plus "honte" de mes lectures.
</3615 mavie>
Pourtant je n'ai pas eu de pression particulière de la part de mon entourage mais j'avais intériorisé d'une façon ou d'une autre que "la SF c'est pas bien". D'où mon questionnement sur l'origine de cette idée que la littérature de genre n'est pas de la "vraie" littérature.
Depuis le Web et l'apparition des blogs j'ai découvert énormément de choses (merci Nebal, merci Gromovar, merci à tous). Et comme je subis les phénomènes de "bulle de filtrage" j'ai l'impression que l'environnement n'est pas si hostile que ça pour la SF, mais je dois me tromper. Est-ce que certains d'entre vous fréquentent d'autres cercles littéraires et quel est leur approche de la SF ?
"Il n'existe que deux choses infinies: l'univers et la bêtise humaine, mais pour l'univers je n'en n'ai pas la certitude absolue"
A. Einstein

Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par SamuelZiterman » 26 novembre 2017, 19:25

Je n'ai jamais eu honte de mes loisirs, activités, et ce n'est pas maintenant que je vais commencer. Cette histoire de honte me rappelle mon adolescence, ou être geek/gamer/progamer était considéré comme une tare. Désormais ils sont portés aux nues et bientôt aux JO.

Franchement cette étude ne veut pas dire grand-chose, si ce n’est peut-être, qu’effectivement si l’univers est inconnu du lecteur et peu habitué à l’exercice, il doit se concentrer pour en concevoir les concepts et du coup percute moins sur le récit en lui-même et ses personnages, etc. A la limite, mais je ne vois pas en quoi cela le rendrait plus stupide.

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1131
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par yogo » 26 novembre 2017, 20:50

SamuelZiterman a écrit : je ne vois pas en quoi cela le rendrait plus stupide.
Tu ne le vois pas parce que tu en lis. CQFD. :twisted:

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 653
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par Hoël » 04 décembre 2017, 17:33

Cela dit, taper sur la blanche, c'est aussi ridicule, j'en suis à environ 5000 volumes de littérature générale et 8000 de SFFF lus et il y a à boire et à manger chez l'un et l'autre.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

Re: Une étude sur comportement des lecteurs face à de la SF

Message par SamuelZiterman » 06 décembre 2017, 18:46

Hoel a écrit :Cela dit, taper sur la blanche, c'est aussi ridicule, j'en suis à environ 5000 volumes de littérature générale et 8000 de SFFF lus et il y a à boire et à manger chez l'un et l'autre.
Totalement d'accord avec toi, même si je n'ai pas autant de lectures à mon actif. Ce n'est pas en clivant les genres qu'on donnera envie aux gens de rejoindre notre "communauté".

Répondre