#PSF2018 - Robogenesis de Daniel H. Wilson

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3538
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

#PSF2018 - Robogenesis de Daniel H. Wilson

Message par Lhisbei » 02 juillet 2017, 12:58

Robogenesis de Daniel H. Wilson est paru en juin 2017 chez Fleuve Éditions (collection Outrefleuve).

Image
La guerre a laissé l’humanité exsangue, et le monde, dévasté.

Mais Archos, l’intelligence artificielle à l’origine du soulèvement des machines, a été détruit. En apparence du moins.

Il s’est en fait fragmenté en millions de pièces disséminées, qui aujourd’hui cherchent à se réunir. Implanté dans une nouvelle évolution technique, Archos prépare la bataille suivante : l’éradication des hommes, l’avènement d’un monde parfait.

Mais quelques bastions de résistants sont encore en mesure de combattre. Et pour vaincre, il leur faudra utiliser les armes de leur ennemi…
Un seul avis pour l’instant, celui de Cédric sur la VO.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
Hoel
Bibliothèque ambulante
Messages : 568
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2018 - Robogenesis de Daniel H. Wilson

Message par Hoel » 02 juillet 2017, 13:35

Je l'ai lu la semaine dernière, peu d'idées nouvelles par rapport à Robocalypse dont c'est la suite, plutôt l'exploitation de ce que celui-ci avait proposé, les plus intéressantes venant des différentes formes de fusions Robot/Organismes biologiques mais ça vire un peu trop au fantastique à mon goût. Sinon, de l'action à gogo, des personnages sympa et divers, on ne s'ennuie pas.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4417
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2018 - Robogenesis de Daniel H. Wilson

Message par Lune » 10 juillet 2017, 22:13

Vu comme j'ai détesté le premier, je passe mon tour !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Répondre