#PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

#PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par SamuelZiterman » 03 mars 2017, 09:36

Ma chronique de http://lecture42.blog/senechal-gregory- ... ne-tocsin/.

Un bon premier roman, l'auteur a fait du très bon travail en terme d'ambiance et d'intrigue.

La seule chose qui me dérange, c'est l'univers proposé. On verra bien pour la suite.

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4408
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Gromovar » 04 mars 2017, 12:15

Quand je lis les chroniques des uns et des autres, autant de choses m'attirent que me repoussent dans ce livre. J'hésite, sans doute pour un bon moment.
-----
Life is hard and then you die.

Image

Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3897
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Lorhkan » 04 mars 2017, 13:15

Chronique lundi.

Vais-je faire pencher la balance ? Suspense... :lol:

Avatar du membre
Xapur
Hastur
Messages : 2702
Enregistré le : 28 août 2013, 22:54
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Xapur » 04 mars 2017, 15:05

Gromovar a écrit :Quand je lis les chroniques des uns et des autres, autant de choses m'attirent que me repoussent dans ce livre. J'hésite, sans doute pour un bon moment.
Dans mes bras !

Avatar du membre
Cedric Jeanneret
Grand Archiviste
Messages : 1603
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Cedric Jeanneret » 04 mars 2017, 15:33

Gromovar a écrit :Quand je lis les chroniques des uns et des autres, autant de choses m'attirent que me repoussent dans ce livre. J'hésite, sans doute pour un bon moment.
Je pense qu'il ne te plairait pas dans l'ensemble.
Reflets de mes lectures, mon blog
Coliopod : le podcast de l'imaginaire
The novel walks into a bar followed by the novella.
The bartender says, "What's with the new guy?"
The novel says, "it's a long story."

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4408
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Gromovar » 04 mars 2017, 18:15

Cedric Jeanneret a écrit :
Gromovar a écrit :Quand je lis les chroniques des uns et des autres, autant de choses m'attirent que me repoussent dans ce livre. J'hésite, sans doute pour un bon moment.
Je pense qu'il ne te plairait pas dans l'ensemble.
Tu me connais bien alors merci.
-----
Life is hard and then you die.

Image

Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3897
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Lorhkan » 06 mars 2017, 08:54

Une critique de plus, la mienne en l'occurrence.

Avatar du membre
dissolved_girl
Neuromancien
Messages : 167
Enregistré le : 11 juin 2016, 09:37

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par dissolved_girl » 12 mai 2017, 18:19

Je ressors de ma lecture mitigée.
On se laisse prendre, certains éléments de l'univers proposés me plaisent vraiment mais je trouve le personnage principal peu charismatique et l'épaisseur de l'intrigue vraiment trop maigre (même s'il s'agit d'un premier tome).

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 619
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Hoël » 14 mai 2017, 18:17

J'ai abandonné après une cinquantaine de pages, la cuistrerie alliée aux dialogues explicatifs sur le contexte m'ont paru d'une lourdeur insupportable.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 370
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: #PSF2017 Sénéchal de Gregory Da Rosa

Message par Apophis » 14 mai 2017, 19:36

Hoel a écrit :J'ai abandonné après une cinquantaine de pages, la cuistrerie alliée aux dialogues explicatifs sur le contexte m'ont paru d'une lourdeur insupportable.
Je suis heureux de voir que finalement, je ne suis pas le seul à avoir été sidéré par la maladresse avec laquelle l'auteur fait un déballage d'infos sur son univers : "Mais mon cher, vous n'êtes pas sans savoir que...", il faut tout de même le faire.

Répondre