#PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
dissolved_girl
Neuromancien
Messages : 167
Enregistré le : 11 juin 2016, 09:37

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par dissolved_girl » 22 février 2017, 17:28

Hoel a écrit :Dans le concert de louanges que je lis ici et là, discordons un peu.
Tout d'abord l'aspect doublement uchronique du roman semble bien léger et artificiel, on a deux exposés factuels de divergences avec notre monde sans aucun lien logique entre les étapes de la conquête de l'espace, les conflits nucléaires ou le classement du patrimoine mondial et, au final, les deux univers ne semblent pas au quotidien avoir changé grand chose.
Ensuite, sur le plan narratif, plusieurs choses m'ont géné. D'une manière générale, je n'apprécie guére les narrateurs externes omniscients à moins qu'ils ne fassent preuve d'une distanciation ironique à la façon des maîtres du XIXème comme Dumas. Mais ici, il me semble qu'une narration interne aurait été passionnante sur le plan littéraire en montrant les divergences entre les points-de-vue de Trish et Pat par des différences de style, un travail considérable, certes, mais qui aurait donné son sens au roman pour ma Pomme. Par ailleurs, le troisième tiers du roman me paraît pécher par précipitation avec une accumulation de dialogues factuels et plats plutôt lourdingue.
[+] spoiler
Mais là où le bât a vraiment blessé, c'est lorsque Trish est quittée par Mark... une femme seule avec quatre enfants à la fin des années 60... il se trouve que je connais la situation, c'était celle de ma mère, et les conséquences d'opprobre sociale, de traumatismes sur certains des enfants, de difficultés financières ou de conflits familiaux sont purement et simplement absents du bouquin de Walton dont l'uchronie revient finalement à créer un monde de Bisounours. Je ne prétends pas que l'expérience que j'ai connue soit universelle, mais le côté universellement "smooth" des recréations de ce bouquin m'agace prodigieusement.
Des idées intéressantes mais mal traitées donc pour ma Pomme.
Je suis 100% d'accord! Vraiment déçue de cette lecture . Manque de style, et certains éléments sont pour moi trop naïfs ou trop peu crédibles (autant chez Pat que chez Trish). L'aspect historique de toile de fond est vraiment trop léger pour paraître important dans le récit.
Je suis vraiment passée â côté ...

Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1524
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Vert » 27 février 2017, 13:43

Moi j'ai adoré, chronique ici. Mais je peux comprendre qu'on puisse passer à côté ceci dit (et puis c'est bien d'avoir des avis contradictoires, sinon on serait tenté de croire que l'auteur nous a hypnotisé :D)

Avatar du membre
Mariejuliet
Bibliothèque ambulante
Messages : 854
Enregistré le : 17 juin 2014, 19:46
Localisation : Sur mon canapé
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Mariejuliet » 02 mars 2017, 07:55

Et voici mon avis : http://booksandme.canalblog.com/archive ... 30956.html
mon livre préféré de l'auteur mais sans aller jusqu'au coup de coeur.

Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par SamuelZiterman » 03 mars 2017, 09:33

Lecture en cours, après un démarrage difficile (Je pense que je fais trop de choses à la fois en ce moment), à présent il m'obsède et j'ai qu'une envie c'est le finir. C'est profondément humain.


Avatar du membre
marion67
Tachyon
Messages : 5
Enregistré le : 01 juin 2017, 10:48

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par marion67 » 01 juin 2017, 13:57

En tant que femme, mère et fille, j'ai trouvé ce livre extrèmement fort, il m'a bouleversé et je l'ai fait lire à ma maman :)
Ma fille, c'est Morwenna du même auteur que je lui ferai lire, mais un peu plus tard

Je ne sais pas comment je l'aurai compris avant d'avoir des enfants, je ne suis pas sure qu'il soit aussi parlant. Pour moi c'est plus un livre sur la maternité et ce que cela entraine qu'un livre de science-fiction au final.

En tout cas un gros coup de coeur, comme pour les autres livres de Jo Walton que j'ai lu. :)
"Ca va s'arranger. Sincèrement. Il y a vraiment quelque part des gens que tu apprécieras et qui t'apprécieront".

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 370
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Apophis » 01 juin 2017, 15:03

marion67 a écrit :Je ne sais pas comment je l'aurai compris avant d'avoir des enfants, je ne suis pas sure qu'il soit aussi parlant.
Si, si.

Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1524
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Vert » 01 juin 2017, 15:32

Je plussoie, même sans enfants il est parlant. Mais je l'ai quand même fait lire à ma maman (enfin elle me l'a réclamé, c'est une Jo Walton addict en fait :mrgreen:)

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4478
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Lune » 01 juin 2017, 20:23

marion67 a écrit :En tant que femme, mère et fille, j'ai trouvé ce livre extrèmement fort, il m'a bouleversé
Dans mes bras !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Avatar du membre
Cedric Jeanneret
Grand Archiviste
Messages : 1595
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Contact :

Re: #PSF2017 Mes Vrais enfants de Jo Walton

Message par Cedric Jeanneret » 06 juin 2017, 21:41

En tant qu'homme et père il m'a aussi beaucoup parlé.

Mais sans pas forcément sur les mêmes points, c'est à mon avis ce qui en fait un livre très très fort.
Reflets de mes lectures, mon blog
Coliopod : le podcast de l'imaginaire
The novel walks into a bar followed by the novella.
The bartender says, "What's with the new guy?"
The novel says, "it's a long story."

Répondre