Bilan 2016

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 797
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Bilan 2016

Message par Hoël » 27 décembre 2016, 09:31

Et donc, le bilan de mes lectures SFFF pour cette année :

Chez Milady : Les quinze premières vies de Harry August et Touch de Claire North, autant le premier m'a plu par un traitement original et plutôt subtil d'un thème fantastique assez classique, autant le second m'a paru passer à côté d'une idée originale mais insuffisamment exploitée.

Chez Bragelonne : Le golem et le djinn d'Helen Wecker dont j'ai dit un peu partout tout le bien que j'en pensais.
L'ombre du dragon de Miles Cameron, le troisième et dernier volume de la série renégat, de la dark Fantasy très bien fichue avec des reconstitutions très soignées.
L'abîme au-delà du vide de Hamilton, où il poursuit son étude de l'imagination créative au sein d'un univers hard sf passionnant.
La mer éclatée, fin de la trilogie d'Abercrombie, toujours aussi cynique et drôle.
Le deuxième volume de La cité de Stella Gemmell, très décevant, qui multiplie les tirages à la ligne pour conclure 1500 pages en 4 avec des dei ex machina à la pelle.

Chez L'Atalante : Le dernier volume du Sang des 7 rois de Régis Goddyn qui a réussi à me surprendre jusqu'au bout, un coup d'essai transformé en coup de maître.
Léviathan de Campbell, nettement en-dessous des précédents volumes de la série.
Le premier volume d'Une histoire naturelle de dragons de Marie Brennan, avec une très chouette première moitié et une seconde qui se perd dans des aventures rocambolesques perdant de vue le sujet premier.
J'ai tenu 50 pages Grand Central Arena de Ryk Spoor...


Chez Pygmalion : le troisième et le quatrième volume des nouvelles aventures de FitzChevalerie, toujours les mêmes qualités de conteuses et les mêmes défauts de larmoyance de certains personnages.

Au livre de poche : Le cirque des rêves d'Eirin Morgenstern, un chef-d'oeuvre de poésie fantastique.
Le deuxième volume de Légion de Sanderson, la surprise du premier est passée mais ça reste original et amusant.
John meurt à la fin de David Wong, ça commence de façon délirante, se poursuit de même... et a fini par me lasser jusqu'à ne pas le terminer.

Chez L'oeil d'or : Un chant de pierre de Iain Banks, une sorte de postapo mélancolique et légèrement pervers qui m'a rappelé irrésistiblement Entrefer.

Chez Denoël Lune d'encre : Les affinités de Wilson, un thème passionnant et traité de façon fort subtile mais un traitement des personnages qui me laisse de glace.
La trilogie du Changement subtil de Jo Walton, le premier m'a beaucoup plu avec une enquête rappelant la chambre jaune et une ambiance gentry surannée, le deuxième m'a paru raté avec une manifeste sous-exploitation des soeurs Mitford et une ambiance à l'eau de rose qui m'a gonflé, quant au troisième, il accumule les péripéties invraisemblables et se conclue en queue-de-poisson.
Lum'en de Genefort, un prix Rosny amplement mérité pour une nouvelle création planétaire envoûtante, le dépaysement est assuré et le système du fix-up est particulièrement bien mené.
Arslan, d'Engh, une uchronie très âpre et dérangeante, l'histoire du viol d'un enfant, d'une ville, d'un pays et de notre planète, je ne sais toujours pas quoi en penser.
Infinités de Vandana Singh, un recueil de nouvelles entre S.F., fantastique et mythologie hindoue avec quelque perles pleines de sensibilité et de fantaisie, en revanche, l'essai de la dame sur la S.F. à la fin du volume ne présente guère d'intérêt...
Latium de Romain Lucazeau, j'ai dit ici et ailleurs tout le bien que j'en pense, le bouquin de l'année pour ma Pomme.

Au Diable Vauvert : Water Knife de Paolo Bacigalupi, une grosse déception pour ma Pomme, sans doute parce que je m'attendais à bien davantage de sa part.

A la série noire, les deux premiers volumes des Brillants de Marcus Sakey, un polar de super-héros/vilains sans prétention mais distrayant.

Aux presses de la cité : Dark Eden et Les enfants d'Eden de Chris Beckett, une réinterprétation de la Chute sous forme de fable avec une réflexion subtile sur un mythe fondateur de notre civilisation, très recommandable.

Chez Acte Sud : La porte d'Abaddon de James Corey, un troisième volume du cycle The Expanse un peu brouillon mais qui laisse augurer des suites exploratoires à gogo.

Chez Nouveaux Millénaires : le cinquième et le sixième volume de Wild Cards, l'antho. de Martin, l'un renoue avec les origines (avec des vrais morceaux de Zelazny dedans, sluuurp !), l'autre n'intéressera que les passionnés de conventions démocrates en vue de la désignation à la candidature de président des U.S.A. tout un programme...
L'épée de l'ancillaire et La Miséricorde de l'ancillaire d'Ann Leckie, un N.S.O. plutôt original qui m'a beaucoup plu malgré une fin un peu mièvre à mon goût.

Aux Moutons électriques : Source des tempêtes de Nathalie Dau, une chouette Fantasy qui ne révolutionne rien mais qui se lit toute seule.
Eschatôn d'Alex Nikolavitch, des idées intéressantes insuffisamment portées par des personnages sans relief, c'est dommage.
Techno Faërie de Sara Doke, de la Fantasy urbaine avec chocs de cultures à la clé plutôt sombre mais très évocatrice, avec des illustrations magnifiques.
Shakti de Stefan Platteau, le deuxième tome du Sentier des astres, pour ma Pomme, ce n'est pas tant l'intrigue qui m'intéresse que l'écriture, très travaillée et d'une grande sensualité, avec une observation de la nature confondante de précision et de vitalité.

Chez Folio SF : Les petites fées de New York de Martin Millar, un conte paillard et drôlatique, il faut que je me procure les autres bouquins du bonhomme au plus vite.
Les limites de l'enchantement de Graham Joyce avec une fois de plus un portrait de femme exceptionnel, une sensibilité à fleur de peau de tous les instants et un sentiment de fantastique savamment distillé, un des meilleurs du bonhomme avec Lignes de vie, Mémoires d'un maître-faussaire et La fée des dents.

Au Bélial : Les vandales du vide, un des premiers bouquins de Jack Vance... on sent ce qu'il allait devenir mais on est très loin du Livre des rêves ou du Pnume, à réserver aux fans.
L'éducation de Stony Mayhall et Nous allons tous très bien de Daryl Gregory, le premier est plein d'humour et traite jusqu'à la corde une thématique zombie dont on trouvera un pendant intéressant avec Celle qui a tous les dons de Mike Carrey. Le second fait penser à un cauchemar de super-héros et se révèle extrêmement dérangeant, un must de cette année.
L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu, le côté historique m'était déjà connu, le côté science-fictif aurait pu être intéressant mais est traité de façon trop rapide et superficielle à mon goût.
Cookie Monsters de Vernor Vinge, autant je me délecte de ses romans de la série Zone of Thought, autant ce qu'il écrit sur l'informatique m'ennuie prodigieusement.
Le Choix de Paul J. Mc Auley, sur un thème classique (une épave d'artefact E.T. pillée par des aventuriers inconscients), une variation pleine de sensibilité et qui m'a beaucoup plu.

Les deux volumes d'Aeternia de Gabriel Katz, moins prenants et drôles que Les puits de mémoire pais globalement agréables à lire.

Au Fleuve : Guerre et dinosaures de Milan, tout est dans le titre, de la lecture de distraction qui tient ses promesses malgré une traduction fâchée avec quelques règles élémentaires du français.
Les légions de poussière de Sanderson, un jeunesse assez bien mené.

Chez Mnémos : Confessions d'un elfe mangeur d'opium de Rafaël Albert, une préquelle à rue Farfadet qui est loin du rythme et de l'humour des premiers volumes.

Chez J'ai lu : Dangerous Women une antho de Martin et Dozois avec quelques pépites dont j'ai retenu avant tout les nouvelles de Joe Lansdale et de Lawrence Block.
Le deuxième volume de Coeur d'acier de Sanderson, une variation sur les super-vilains trépidante et assez originale. En revanche, La voie des rois du même m'est tombée des mains au bout d'une centaine de pages.

Chez Actu-SF : La stratégie des as de Syers, un divertissement convenu mais assez bien ficelé.
Pas lu Alouettes de Jeanne-A Debats parce qu'à peine acheté, une copine me l'a emprunté ET NE ME L'A TOUJOURS PAS RENDU !
Superposition de David Walton, de la Hard SF passionnante par l'illustration de principes de la physique quantique bien utile pour les béotiens en la matière comme ma Pomme, d'autant plus que la postface de Roland Lehouq apporte encore plus d'éclaircissements.
Anasterry d'Isabelle Bauthian, qui n'atteint pas ses ambitions manifestement élevées, les références à Pratchett étant revendiquées mais peu convaincantes.
Les Poisons de Katharz d'Audrey Alwett, une fantasy satirique paillarde et marrante comme tout.

Une bonne trentaine de polars, essentiellement de trois auteurs que j'ai découverts cette année, Robert Crais, Joe Lansdale et Lawrence Block.

D'innombrables B.D., Comics et Mangas.

Et bien entendu, pour le boulot, mais pas seulement, un paquet de pièces, de romans et de poèmes classiques.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Jae_Lou
Bibliothèque ambulante
Messages : 555
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par Jae_Lou » 27 décembre 2016, 11:06

Oulala. TLDR (quand même le début)
Mais merci pour ce bilan.
Pour faciliter la lecture j'aurais mis les titres et auteurs plus en évidence et un genre de note pour qu'on sache si ça t'a plut ou non, puis le commentaire. Mais ce n'est que mon avis ;)


Je pense faire aussi un bilan de l'année malgré ma grosse grosse baisse de régime.
Les primevères et les paysages ont un défaut grave : ils sont gratuits. L'amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine - Aldous Huxley

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1191
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par yogo » 27 décembre 2016, 14:07

En voilà une belle année de lecture... :D

Merci pour ce "petit" bilan ;)

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4462
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par Gromovar » 27 décembre 2016, 17:30

Wow 8-)
-----
Life is hard and then you die.

Image

Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par SamuelZiterman » 30 décembre 2016, 08:38

Superbe bilan !

Il y a des choses à piocher.

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 797
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: Bilan 2016

Message par Hoël » 30 décembre 2016, 10:04

Tiens, j'avais oublié Ysabel de Guy Gavriel Kay chez Alire, on comprend pourquoi c'est le seul bouquin du bonhomme qui n'ait pas trouvé d'édition chez nous... en revanche, je viens de lire 400 pages du Fleuve céleste, c'est une merveille de construction narrative.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
yogo
Empereur Padishah
Messages : 1191
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par yogo » 31 décembre 2016, 12:54


Avatar du membre
Nebal
Empereur Padishah
Messages : 1238
Enregistré le : 01 septembre 2013, 10:27
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par Nebal » 01 janvier 2017, 15:56

J'ai fait mon petit bilan bloguesque itou... Mais attention, il ne porte pas que sur la SFFF.

Au cas où, ça se trouve là : Bilan bloguesque 2016
Welcome to Nebalia : Crypt of Cthulhu, Vol. 1, No. 2
Random Academy Pilot : Renforts impériaux

iok42
Neuromancien
Messages : 163
Enregistré le : 16 décembre 2013, 15:27
Localisation : Strasbourg

Re: Bilan 2016

Message par iok42 » 01 janvier 2017, 18:10

Merci pour vos bilans, listes, bestof, stats :)
(et bonne année à tous en passant!)

Mon mini-bilan 2016:
  • une soixante de bouquins (~20000 pages)
  • ~10% en numérique
  • ~60% en "sfffh"
Plutôt content de toutes mes lectures de l'année, dont notamment:
  • des nouvelles: Infinité de Vandana Singh, Le livre de sang #1 de Clive Barker...
  • des novellas: la plupart des Une heure-lumière ; L'invention de Morel de Bioy Casares
  • des space op': Destination Ténèbres de Frank M. Robinson, Latium de Romain Lucazeau, Au tréfond du ciel de Vernor Vinge (aussi bon que Un feu sur l'abime!)
  • Le puits des histoires perdues de Jasper Fforde, un très bon tome de la série Thursday Next
  • Annihilation de Jeff Vandermeer (même si j'ai un peu peur d'être déçu par la suite),
  • Je suis ton ombre de Morgane Caussarieu -- je n'avais pas forcément envie de lire une histoire vampirique, mais le prix planete-sf m'a décidé et je ne regrette pas
  • du post-exotisme: Avec les moines-soldats + Haikus de prison de Lutz Bassmann (Volodine)
  • mais encore: Les jardins statuaires de Jacques Abeille (une fantasy originale), Lummikko de Pasi Ilmari Jaaskelainen (gentiment weird), Kafka sur le rivage de Haruki Murakami (murakamien à souhait... même si j'aimerais en relire un plus proche de La fin des temps), Des larmes sous la pluie de Rosa Montero (classiquement bladerunnerien), Docteur Rat de Kotzwinkle
  • mais encore, (pas beaucoup de) polar: La vie aux aguets de William Boyd, On ne joue pas avec la mort d'Emily Saint-John Mandel (je n'avais jamais entendu parler d'elle, je lis un jour celui là un peu au hasard, et après je vois son nom partout... Pas encore lu Station Eleven depuis, mais ça viendra...)
  • mais encore, hors sfff: Testament à l'anglaise de Jonathan Coe (drôle et grinçant et politique et plein de choses!), Ringolevio d'Emmett Grogan (même avec des pincettes sur l'autobio, quelle vie), Guerre et Guerre de Krasznahorkai...
Et presque pas lu en anglais cette année (zut), mais tout de même les deux premiers tomes du hors normes The Familiar de Mark Z. Danielewski, et je m'attaque au 3e comme première lecture 2017
IokanaaN, spectateur holistique.

Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1559
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

Re: Bilan 2016

Message par Vert » 02 janvier 2017, 10:48

Mon bilan à moi. J'avais commencé des stats super détaillées et finalement j'ai tout benné, ça m'a trop rappelé le boulot :lol:.

Répondre