#PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4467
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Gromovar » 13 novembre 2016, 13:42

Tout s'explique. Jamais lu le Westerfeld. Merci.
-----
Sur Quoi de Neuf sur ma Pile

Retrouvez Gromovar, rédacteur de chroniques depuis 2007

Life is hard and then you die.

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 847
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Hoël » 13 novembre 2016, 16:30

Tiens, tant qu'on y est, à un moment, il est clairement dit que, du point-de-vue des barbares, les I.A. représentent l'équivalent du cycle des Berserkers de Saberhagen ou de la Mante dans La grande rivière du ciel de Benford.

Et le Westerfeld, c'est un chef-d'oeuvre cyberpunk.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 371
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Apophis » 13 novembre 2016, 17:57

Je plussoie à propos du Westerfeld.

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4467
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Gromovar » 13 novembre 2016, 20:20

Bon ben, je le mets en liste.
-----
Sur Quoi de Neuf sur ma Pile

Retrouvez Gromovar, rédacteur de chroniques depuis 2007

Life is hard and then you die.

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 847
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Hoël » 20 novembre 2016, 16:28

Tiens, dans les innombrables références, certes Martian emprunte au Gritche, mais le baron Harkonnen n'est pas loin, d'autant plus que, comme Léto, Titus, l'empereur dieu "renonce à son humanité pour se fondre dans les noèmes"
Et, tant qu'on y est, la relation de Plautine avec les plebeii fait irrésistiblement penser à Maria dans Metropolis, mais aussi à C'mell, héroïne des sous-êtres dans les Seigneurs de l'instrumentalité.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Gromovar
Cher Leader
Messages : 4467
Enregistré le : 29 août 2013, 17:54
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Gromovar » 20 novembre 2016, 18:35

N'en jette plus ;)
-----
Sur Quoi de Neuf sur ma Pile

Retrouvez Gromovar, rédacteur de chroniques depuis 2007

Life is hard and then you die.

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4620
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Lune » 20 novembre 2016, 21:28

A force de vous voir citer des références de partout, je me demande ce qu'il y a de l'auteur dans le roman !
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Avatar du membre
Xapur
Hastur
Messages : 2702
Enregistré le : 28 août 2013, 22:54
Contact :

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Xapur » 20 novembre 2016, 23:02

Lune a écrit :A force de vous voir citer des références de partout, je me demande ce qu'il y a de l'auteur dans le roman !
Le nom sur la couverture ? :mrgreen:

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 847
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Hoël » 21 novembre 2016, 16:07

Xapur a écrit :
Lune a écrit :A force de vous voir citer des références de partout, je me demande ce qu'il y a de l'auteur dans le roman !
Le nom sur la couverture ? :mrgreen:
Non, non ! pas du tout !

Ce que je trouve d'extraordinaire dans le bouquin, c'est que Lucazeau a fourni un travail équivalent à celui de Vian dans L'écume des jours, mais là où celui-ci organisait un monde fantastique où tout se prenait au pied de la lettre, il a, par son monde d'I.A., permis aux philosophies rationnalistes de trouver un univers où elles étaient non seulement appropriées mais constituaient même le substrat de l'existence de ces Dei ex machina.
Bon, rejeton d'un agrégé de philo et d'une certifiée de Lettres classiques, enseignant moi-même les lettres depuis une trentaine d'années et fou de S.F. depuis une quarantaine, ce bouquin était fait pour moi.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Hoël
Bibliothèque ambulante
Messages : 847
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Latium II - Romain Lucazeau

Message par Hoël » 23 novembre 2016, 18:40

Et donc au final, comme je l'avais pensé dès le début, ne jamais oublier que Corneille est l'auteur de L'illusion comique... les masques tombent, les marionnettes s'effacent derrière leurs manipulateurs... Plautine, à force d'aller de mystère en mystère, transforme un parcours initiatique en récit de formation et boucle la boucle, ce fut un régal !
Cependant, peut-être pour souligner ce parcours, j'ai trouvé que Lucazeau abusait des déplacements longs et lents avec pléthore de descriptions alourdissant le récit, ça plus quelques passages sans grand intérêt (les belugas par exemple) aurait pu alléger la bête d'une bonne centaine de pages.
Tout est dans tout et réciproquement.

Répondre