#PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3872
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Lorhkan » 31 mai 2017, 06:47

Hoel a écrit :
Lorhkan a écrit : C'est peut-être un peu trop travaillé pour moi d'ailleurs, ça manque un peu de folie.
Hem, j'aimerais bien comprendre ce que tu entends par "folie" ou "un peu trop travaillé"...
Qu'on n'aime pas la recherche stylistique, je puis le concevoir, qu'on soit fan de Henri Michaux aussi, mais qu'on fasse ce genre de reproche à Latium...
C'est sans doute plus lié à l'histoire qu'au choix du style en lui-même : je suis resté extérieur au récit qui ne m'a pas emporté, sa relative froideur m'ayant un peu bloqué.

Mais je n'ai rien contre la recherche stylistique, bien au contraire, et ne suis d'ailleurs bien conscient du travail effectué sur ce point, d'où mon message d'incompréhension devant les reproches de "non maîtrise" du style.

Avatar du membre
SamuelZiterman
Neuromancien
Messages : 248
Enregistré le : 29 décembre 2016, 12:09
Skype : vs_rock
Localisation : Ajac
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par SamuelZiterman » 31 mai 2017, 08:13

J'aimerais bien pondre des choses non maîtrisées comme celle-ci. 6 ans de gestation pour Latium, ce n'est pas rien. Je pense que l'auteur a dû s'arracher les cheveux en lectures, relectures, corrections et réécritures. Après, je conçois que le livre puisse paraître lourd à certains. Il en faut pour tous les goûts. Mais j'ai du mal à admettre que de grands amateurs de SF et Space Opera n'adhèrent pas à Latium, ou du moins ne sautent pas le pas. C'est quand même très excitant en terme de sense of wonder.

Après, j'suis qu'un p'tit poussin en terme de lecture SFFF par rapport à certains qui errent ici et là, mais tout de même.

Puis, pour revenir à la nouvelle parue dans le Bifrost, en première lecture elle ne m'avait pas percutée plus que ça et même laissée un arrière-goût bizarre. Elle sort un peu de nulle part. Cependant, le côté antique mêlée à la SF m'avait grandement titillé. J'ai commandé Latium. Je pense que tu te fourvoies en jugeant Latium sur la base de cette seule nouvelle, mais tu fais ce que tu veux.

Vermer

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Vermer » 31 mai 2017, 08:55

SamuelZiterman a écrit :Puis, pour revenir à la nouvelle parue dans le Bifrost, en première lecture elle ne m'avait pas percutée plus que ça et même laissée un arrière-goût bizarre. Elle sort un peu de nulle part. Cependant, le côté antique mêlée à la SF m'avait grandement titillé. J'ai commandé Latium. Je pense que tu te fourvoies en jugeant Latium sur la base de cette seule nouvelle, mais tu fais ce que tu veux.
Je le récupérerai sûrement en poche ou en occase...

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 368
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Apophis » 31 mai 2017, 10:03

Je te confirme que si, personnellement, j'avais tiqué en voyant un extrait de la nouvelle, la lecture de Latium proprement dit s'est révélée plus fluide et directe que ce que cet extrait m'avait laissé craindre.

Avatar du membre
Herbefol
Empereur Padishah
Messages : 1349
Enregistré le : 16 septembre 2013, 15:29
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Herbefol » 31 mai 2017, 11:08

SamuelZiterman a écrit :Il en faut pour tous les goûts. Mais j'ai du mal à admettre que de grands amateurs de SF et Space Opera n'adhèrent pas à Latium, ou du moins ne sautent pas le pas. C'est quand même très excitant en terme de sense of wonder.
C'est mon cas. Je n'ai pas adhéré au premier volume et j'ai laissé tomber. En terme de sense of wonder j'ai lu bien mieux. Quand au côté travaillé, c'est probablement trop travaillé sur le style tout en ne l'étant pas assez sur le reste. La "grande" scène d'action spatiale du premier volume est trop longue et fini par être ennuyeuse. L'auteur veut tellement faire sentir son travail et son intelligence qu'il barde son texte de notes de bas de page généralement inutile. Bref, y a quand même plein de défauts dans cet ouvrage.
Dans l'ensemble ce premier volume est trop long et ça aurait vraiment mérité d'être débroussaillé sérieusement. On fait régulièrement le reproche à la SFFF anglophone d'être devenu trop verbeuse et à ses éditeurs de ne pas savoir faire couper du texte à leurs auteurs. Je constate que le même défaut commence à se manifester par chez nous. Correctement (de mon point de vue) édité, l'ouvrage aurait sûrement pu tenir en un volume et gagner en rythme.
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Phenix
Bibliothèque ambulante
Messages : 670
Enregistré le : 01 septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Phenix » 10 février 2019, 15:12

Je suis en train de le lire, mais la lecture n'est pas aisée car il y a beaucoup d'informations techniques. Il y a une teinte hard SF.

Répondre