#PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Pour discuter de vos lectures
Avatar du membre
Cedric Jeanneret
Grand Archiviste
Messages : 1580
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Cedric Jeanneret » 12 octobre 2016, 23:06

Reflets de mes lectures, mon blog
Coliopod : le podcast de l'imaginaire
The novel walks into a bar followed by the novella.
The bartender says, "What's with the new guy?"
The novel says, "it's a long story."

Avatar du membre
Herbefol
Empereur Padishah
Messages : 1343
Enregistré le : 16 septembre 2013, 15:29
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Herbefol » 14 octobre 2016, 13:55

De mon côté, j'ai mis l'ouvrage en pause parce que y a trop de trucs qui m'agacent dedans pour le moment. Je le reprendrais un peu plus tard, quand je serai motivé.
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Avatar du membre
Phenix
Bibliothèque ambulante
Messages : 651
Enregistré le : 01 septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Phenix » 14 octobre 2016, 14:57

Herbefol a écrit :De mon côté, j'ai mis l'ouvrage en pause parce que y a trop de trucs qui m'agacent dedans pour le moment. Je le reprendrais un peu plus tard, quand je serai motivé.
Quoi ?

Avatar du membre
Cedric Jeanneret
Grand Archiviste
Messages : 1580
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Cedric Jeanneret » 14 octobre 2016, 15:44

Space opera a écrit :
Herbefol a écrit :De mon côté, j'ai mis l'ouvrage en pause parce que y a trop de trucs qui m'agacent dedans pour le moment. Je le reprendrais un peu plus tard, quand je serai motivé.
Quoi ?
tu as des éléments de réponse sur le forum de chez Smith d'en face
Reflets de mes lectures, mon blog
Coliopod : le podcast de l'imaginaire
The novel walks into a bar followed by the novella.
The bartender says, "What's with the new guy?"
The novel says, "it's a long story."

Avatar du membre
Hoel
Bibliothèque ambulante
Messages : 534
Enregistré le : 16 avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Hoel » 06 novembre 2016, 09:11

Ca me plait beaucoup, entre autres les références philo qui me rappellent ma terminale, il y a 36 ans de cela ; à l'époque, j'avais rejoint le camp de Voltaire qui taillait des croupières au mec Leibnitz, mais là, vu qu'il s'agit d'I.A., les monades sans porte ni fenêtre paraissent nettement plus appropriées.
Quant à Corneille, pareil, j'ai toujours eu un gros faible pour L'illusion comique et il me semble bien qu'elle est sous-entendue en filigrane.
Un truc qui me surprend, c'est que Gilles Dumay a toujours clamé son mépris des adjectifs en abondance, or ici il y a pléthore.
Les notes de bas de page ne me dérangent pas, dans un tout autre genre, j'avais beaucoup apprécié La brève et merveilleuse vie d'Oscar Wao de Juno Diaz dont un bon quart en était constitué avec une histoire de Saint Domingue subjective à souhait.
En revanche, je ne partage pas les comparaisons avec Banks et Simmons, je procède souvent par analogies mais là, je trouve trop peu d'éléments concordants.
Tout est dans tout et réciproquement.

Avatar du membre
Apophis
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 356
Enregistré le : 01 novembre 2016, 17:42
Localisation : Gizeh
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Apophis » 06 novembre 2016, 10:31

Je suis en train de lire le tome 2, et je peux te dire qu'il y a un nombre faramineux d'éléments qui viennent tout droit d'Hyperion. De plus, la parenté avec le mélange théâtre + antiquité + posthumanité d'Illium / Olympos est déjà flagrante dans le tome 1.

Avatar du membre
Cedric Jeanneret
Grand Archiviste
Messages : 1580
Enregistré le : 31 août 2013, 17:35
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Cedric Jeanneret » 06 novembre 2016, 11:36

Pour Banks je pense que le gros truc qui se rapporte à La Culture se sont les Nefs.

Pour le reste ok ce n'est pas le même registre.

Mais effectivement je trouve que les liens avec Hyperion sont nombreux.

Et puis il y a de nombreuses réflexions qui renvoient à Asimov et les trois lois (voir quatre) lois de la robotique, c'est encore plus flagrant dans le tome 2.
Reflets de mes lectures, mon blog
Coliopod : le podcast de l'imaginaire
The novel walks into a bar followed by the novella.
The bartender says, "What's with the new guy?"
The novel says, "it's a long story."

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3494
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Lhisbei » 06 novembre 2016, 13:52

J'ai commencé. :p
Les notes de bas de page sur une liseuse c'est le mal (elles sont toutes en fin de chapitre, c'est d'un chiant).
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
Lune
Licornosaure
Messages : 4374
Enregistré le : 29 août 2013, 09:29
Localisation : Breizh
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Lune » 06 novembre 2016, 15:00

Lhisbei a écrit : Les notes de bas de page sur une liseuse c'est le mal (elles sont toutes en fin de chapitre, c'est d'un chiant).
C'est horrible en effet.
Je m'échinais à me remémorer ce qui allait venir. Christopher Priest

Un Papillon dans la Lune c'est par là.

Avatar du membre
Herbefol
Empereur Padishah
Messages : 1343
Enregistré le : 16 septembre 2013, 15:29
Contact :

Re: #PSF2017 Latium T1 de Romain Lucazeau

Message par Herbefol » 06 novembre 2016, 15:37

Lune a écrit :
Lhisbei a écrit : Les notes de bas de page sur une liseuse c'est le mal (elles sont toutes en fin de chapitre, c'est d'un chiant).
C'est horrible en effet.
Ça dépend comment c'est conçu. Avec des liens hypertexte je trouve ça assez pratique. :-)
Au sommaire : Omale de Genefort, L'arbre des pendus d'Aaronovitch, Le crépuscule des dieux de Przybylski, La patrouille du temps d'Anderson & L'héritier de Novron de Sullivan.

Répondre