"Un imperceptible vacarme" - Dominique Warfa

Pour discuter de vos lectures
Répondre
Avatar du membre
Naufrageur
Grand Chambellan
Messages : 1869
Enregistré le : 01 septembre 2013, 20:33

"Un imperceptible vacarme" - Dominique Warfa

Message par Naufrageur » 13 juillet 2016, 16:48

Résumé

Une étrange et lointaine écologie. Un danseur technologiquement possédé. Un vaisseau lancé à la recherche de nouvelles terres, à n’importe quel prix. Une version alternative des tueurs fous du Brabant. Des voyages temporels sous influence chimique, ou pas. Des créatures irréelles qui hantent l’Amazonie. Des plongées dans la virtualité ou au cœur de la mer quantique. Un système automatisé qui ressuscite l’espèce humaine. Les moisissures d’un vieux mur qui prennent la parole. Indisponibles depuis longtemps, ces vingt-quatre nouvelles ont été écrites et publiées à l’origine entre 1976 et 2004, dans les pages de revues ou d’anthologies – entre Bruxelles, Paris ou Montréal. Elles ouvrent sur toutes les versions de l’univers, par les visions du fantastique ou de la fantasy, mais surtout de la science-fiction. Il s’agit d’une science-fiction parfois onirique, mais le plus souvent argumentée – et « dure », comme l’on dit qu’il existe des sciences « dures » ! Ce recueil résume près de quarante ans de vie en compagnie de la SF. Et comme il ne se veut pour autant pas trop proche de l’hommage posthume, il contient quatre textes inédits.


Quatre tomes publiés en ebooks par Multivers éditions :

1. Lointaines et limitrophes
2. Quantiques et consciences
3. Imminentes et dissemblables
4. Ultérieures et noires

Les versions papiers de chez Long Shu Publishing ne sont plus disponibles.

Avatar du membre
Naufrageur
Grand Chambellan
Messages : 1869
Enregistré le : 01 septembre 2013, 20:33

Re: "Un imperceptible vacarme" - Dominique Warfa

Message par Naufrageur » 13 juillet 2016, 16:49


Avatar du membre
Doris
Bibliothèque ambulante
Messages : 921
Enregistré le : 01 septembre 2013, 16:37
Contact :

Re: "Un imperceptible vacarme" - Dominique Warfa

Message par Doris » 14 juillet 2016, 11:07

L’écriture peut être bien plus que l’alignement calculé d’une série de lettres.
Il n’y a plus de barrière physique entre les pensées.
Enfin les mots deviennent un monde à eux seuls.

Répondre