Page 1 sur 4

#PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 18 mars 2016, 15:39
par Lune
Image

Vostok, Antarctique. L’endroit le plus inhospitalier sur Terre. Des températures qui plongent jusqu’à – 90 °C. En 1957, les Russes y ont installé une base permanente, posée sur un glacier de 3 500 mètres d’épaisseur, ignorant alors qu’à cet endroit, sous la glace, se cache un lac immense, scellé depuis l’ère tertiaire. Pendant des décennies, équipe après équipe, puits après puits, ils ont foré la glace. Pour trouver, peut-être, des formes de vie jusque-là inconnues. Vingt ans après la fermeture de la base, un groupe d’hommes et de femmes y atterrit, en toute illégalité. Ils vont réchauffer le corps gelé de Vostok, réveiller ses fantômes. Ils sont là pour s’emparer du secret du lac. S’ils échouent, il ne leur sera pas permis de rentrer vivants chez eux.

Mon avis sur ce thriller documenté !

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 22 mars 2016, 15:01
par Gromovar

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 23 mars 2016, 14:33
par Naufrageur
Mon prochain livre à lire

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 23 mars 2016, 15:35
par Phenix
Naufrageur a écrit :Mon prochain livre à lire
Pareil pour moi, le résumé est très excitant. Il rappelle Les montagnes hallucinées et La nuit des temps. Ca me fera mon premier Denoël. :lol:

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 23 mars 2016, 19:14
par Doris
Bon, je vais craquer.

Pas le prochain à lire, mais le prochain achat sans doute.

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 24 mars 2016, 07:56
par Fix
Pareil

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 24 mars 2016, 19:42
par yogo
Fix a écrit :Pareil
Bah pas moi, toujours un soucis avec la politique numérique du groupe Gallimard :shock: :o

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 13 avril 2016, 20:36
par Naufrageur

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 25 avril 2016, 14:10
par Xapur

Re: #PSF2016 Vostok de Laurent Kloetzer

Posté : 08 mai 2016, 12:33
par Fix
Je le mets dans la prochaine chronique (en juin). Il sera dans mon choix pour le prix.