La voix du feu - Partie 1 : Ch. 1 & 2

Modérateur : Modo Atuan

Répondre
Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1515
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

La voix du feu - Partie 1 : Ch. 1 & 2

Message par Vert » 18 juillet 2015, 14:17

Bon je crois qu'on va pas être beaucoup sur le coup mais je me lance quand même pour la prospérité :mrgreen:.

Les deux premiers chapitres/époques/histoires sont les deux textes les plus longs du roman, et j'ai l'impression que c'est les plus difficiles à lire, comme si Alan Moore voulait décourager le lecteur dès le départ. Mais comme c'était ma deuxième tentative j'ai été tenace !

Dans Le cochon de Hob, on se situe plutôt du côté du néolithique, avec des hommes sédentaires ou nomades, comme le clan dont vient le narrateur. Celui-ci a clairement un sacré retard mental, et son récit très difficile à lire le reflète bien. Jolie performance qui n'a pas dû être facile à traduire, mais définitivement trop long pour le bien du lecteur. Notre narrateur est donc abandonné par son clan à la mort de sa mère, et erre dans la nature avant de tomber sur la hutte du Hob (le chaman local). Une femme qui vit avec le Hob le guérit, le nourrit, le cache et lui raconte son histoire. A la première lecture j'avais absolument rien compris je crois. En fait la femme n'en est pas une, c'est le fils du Hob que celui-ci doit sacrifier, mais il ruse en faisant passer son fils pour une fille, et finit par sacrifier le narrateur. Enfin c'est ce que je crois avoir compris, et ça colle pas trop mal avec ce qu'on explique dans l'histoire suivante.
Bon c'est déjà la 2e fois que je lis ce texte, si jamais La voix du feu s'avère un chef d’œuvre que je dois relire, il va de soit que je le sauterais avec grand plaisir parce que c'est quand même une sacrée souffrance à lire :lol:.

Dans Les champs de crémation, on a bien avancé dans la sédantarisation, et le récit est racontée par une femme sans attaches qui croisant une jeune femme qui se rend au chevet de son père mourant, la tue et se fait passer pour elle pour récupérer son héritage. Sauf que le père en question est un Hob, que son héritage est caché dans les mystères de sa fonction (il faudrait donc qu'elle devienne femme-Hob pour les acquérir), et que la découverte du cadavre de la fille qu'elle a tué pourrait bien bousculé ses plans.
Le texte est bien plus facile à lire, mais tout n'est pas toujours très clairement exprimé si bien qu'on cherche parfois un peu les réponses au milieu de tous ces mystères. Je l'ai cependant trouvé bien plus prenant, surtout quand on commence à se demander si la fausse Oussine va se faire prendre (à cause du collier). J'ai été assez surprise qu'elle y échappe, mais comme elle perd toute opportunité de trouver les trésors cachés par le Hob, elle est tout de même perdante à la fin !
(et en fait j'ai eu tellement de mal à lire la première histoire que depuis je ne suis pas sûre d'avoir bien compris la suite !)

Mortuum
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 364
Enregistré le : 14 janvier 2015, 05:45
Contact :

Re: La voix du feu - Partie 1 : Ch. 1 & 2

Message par Mortuum » 18 juillet 2015, 14:34

J'en suis au chapitre 3 (pas encore commencé) et j'en ai ma claque! Si le ch1 et 2 sont les plus longs, je vais peut être persévérer un peu.

Ch.1: Horrible à lire et histoire qui m'a ennuyée. J'ai compris la même chose que toi (pour le sacrifice du fils, je l'ai compris en lisant le ch.2 car contrairement à toi, je n'ai pas du tout eu l'envie de le relire une seconde fois). Le mec a perdu sa mère, par se nourrir, se blesse, se fait guérir, découvre les joie (ou pas) de l'amour et se fait brûler vif. Tout avec un texte illisible! Super! Pourtant l'idée d'adapter le style en fonction du narrateur fonctionne très bien dans Des fleurs pour Algernon ou Niourk, vu qu'il y a justement une évolution du langage. Mais ici, non seulement il n'y a pas d'évolution du langage, mais en plus c'est beaucoup trop long, beaucoup trop chiant, beaucoup trop je m'en bas les steaks mais quelque chose de royales!

Ch.2 : Le Ch1 m'a tellement anesthésié que j'ai lu le ch2 en l'oubliant de suite après sa lecture (oui, j'ai une mémoire de merde en général, j'oublie vite ce que je lis, mais là, c'était vraiment rapide). Heureusement que tu as fait un résumé, sinon il m'aurait été impossible de m'en souvenir. J'exagère un peu évidement mais globalement je l'ai lu sans entrer dans l'histoire, comme totalement absente du texte face à une lecture purement mechanique. En fait, c'est le style de l'auteur qui me gène dans cette nouvelle. Je trouve ça laborieux à lire (du moins je n'aime pas du tout son style) donc ça ne me donne pas envie d’accrocher à l'histoire.

Avatar du membre
Xapur
Hastur
Messages : 2702
Enregistré le : 28 août 2013, 22:54
Contact :

Re: La voix du feu - Partie 1 : Ch. 1 & 2

Message par Xapur » 19 juillet 2015, 22:16

Le chapitre 1 est vraiment pénible et il faut s'accrocher. Je n'ai pas voulu le zapper, et j'ai eu du mal à résister à la tentation. Mais au bout de quelques pages je m'y suis fait, même si ça reste difficile jusqu'au bout. Et bien trop long. Pas bien de sacrifier un handicapé mental, quand même !

Par contre, j'ai bien aimé le chapitre 2. L'histoire de cette meurtrière qui essaie de mettre la main sur les trésors du vieux et craint de se faire reconnaître est plutôt bien vue, et m'a parue originale par le contexte (2500 ans av. JC). On se demande aussi s'il y a réellement de la magie, quelles peuvent être les cachettes etc...

Répondre