La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettres

Modérateur : Modo Atuan

Répondre
Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1515
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettres

Message par Vert » 23 juin 2015, 22:06

Avec cette nouvelle, on découvre une sorte de réalité alternative où la technologie s'est développée autour de la fabrication de golems et d'automates, et du pouvoir des noms (Terremer... ah non c'est pas ça). Le héros qui vient de créer un automate doué de vraies mains (avec une visée social à la clé) est recruté par un lord anglais pour travailler sur un problème critique : la stérilité prévue de l'espèce humaine d'ici quelques générations.

C'est un texte vraiment étrange, mais du coup c'est peut-être ce qui fait qu'on accroche, parce qu'on se demande tout du long jusqu'où l'auteur va pousser son concept (en l’occurrence une conception très archaïque de la reproduction). C'est plutôt froid mais je commence à m'habituer à ce style finalement. J'ai parfois eu l'impression qu'il mélangeait deux choses très différentes (l'intrigue sur l'automate et celle sur la stérilité), mais cela donne l'occasion de poser pas mal de questions de fonds (contrôle des naissances, mécanisation des métiers), et finalement ça ressemble à une forme de SF rétro-futuriste plutôt originale.

Avatar du membre
MqlSz
Neuromancien
Messages : 147
Enregistré le : 22 septembre 2014, 20:09
Contact :

Re: La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettre

Message par MqlSz » 25 juin 2015, 17:41

J'ai bien aimé ce texte même si il ne vaut largement pas le précédant avec cette manière de pousser jusqu'au bout des idées "scientifiques" fausses qui ont pu paraître crédibles à certains moment de l'histoire.
Je ne sais pas si c'est le cas dans l'édition Folio mais dans celle de Denoël il y un petit commentaire de l'auteur sur chaque texte à la fin. Pour celui-ci il explique avoir vu un parallèle entre la théorie de la préformation et le Golem, les deux étant des êtres/machines de Von Neumann (si le Golem sait parler bien sûr). D'où la présence de ces deux intrigues qui ont parfois du mal à tenir ensemble.

Avatar du membre
Lhisbei
Mémoire
Messages : 3561
Enregistré le : 29 août 2013, 20:48
Contact :

Re: La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettre

Message par Lhisbei » 25 juin 2015, 21:56

Vert a écrit : J'ai parfois eu l'impression qu'il mélangeait deux choses très différentes (l'intrigue sur l'automate et celle sur la stérilité), mais cela donne l'occasion de poser pas mal de questions de fonds (contrôle des naissances, mécanisation des métiers), et finalement ça ressemble à une forme de SF rétro-futuriste plutôt originale.
+1 avec Vert

Bon, je crois que Chiang et moi c'est mort. Ce texte m'a paru tout de même très long. Les idées sont là mais la mise en musique fait cruellement défaut.
(et la scène de l'agression et de la course poursuite dans l'usine, est digne d'un sous Indiana Jones)
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha

Avatar du membre
MqlSz
Neuromancien
Messages : 147
Enregistré le : 22 septembre 2014, 20:09
Contact :

Re: La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettre

Message par MqlSz » 26 juin 2015, 18:06

Lhisbei a écrit : (et la scène de l'agression et de la course poursuite dans l'usine, est digne d'un sous Indiana Jones)
J'ai sauté un paragraphe ou deux à ce moment :D

Mortuum
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 364
Enregistré le : 14 janvier 2015, 05:45
Contact :

Re: La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettre

Message par Mortuum » 26 juin 2015, 19:40

Lhisbei a écrit :
Vert a écrit : J'ai parfois eu l'impression qu'il mélangeait deux choses très différentes (l'intrigue sur l'automate et celle sur la stérilité), mais cela donne l'occasion de poser pas mal de questions de fonds (contrôle des naissances, mécanisation des métiers), et finalement ça ressemble à une forme de SF rétro-futuriste plutôt originale.
+1 avec Vert

Bon, je crois que Chiang et moi c'est mort. Ce texte m'a paru tout de même très long. Les idées sont là mais la mise en musique fait cruellement défaut.
+1000 !

Avatar du membre
Arieste
Ectoplasme
Messages : 38
Enregistré le : 15 mai 2015, 21:35
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: La tour de Babylone - Nouvelle 5 : Soixante-douze lettre

Message par Arieste » 29 juin 2015, 21:16

MqlSz a écrit :J'ai bien aimé ce texte même si il ne vaut largement pas le précédant avec cette manière de pousser jusqu'au bout des idées "scientifiques" fausses qui ont pu paraître crédibles à certains moment de l'histoire.
Je ne sais pas si c'est le cas dans l'édition Folio mais dans celle de Denoël il y un petit commentaire de l'auteur sur chaque texte à la fin. Pour celui-ci il explique avoir vu un parallèle entre la théorie de la préformation et le Golem, les deux étant des êtres/machines de Von Neumann (si le Golem sait parler bien sûr). D'où la présence de ces deux intrigues qui ont parfois du mal à tenir ensemble.
Je le lis aussi dans l'édition Denoël, donc je ne peux pas te dire si c'est présent dans l'édition Folio, mais je suis d'accord avec toi les commentaires de l'auteur sont très intéressants.
Sinon, ce n'est pas ma nouvelle préférée, je l'ai trouvée parfois un peu obscure sur les théories scientifiques exploitées. Par contre, j'ai adoré l'ambiance rétro-futuriste et les réflexions sur l'automatisation et le contrôle des populations

Répondre