Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Modérateur : Modo Atuan

Avatar du membre
Nathalie
Neuromancien
Messages : 106
Enregistré le : 13 janvier 2015, 14:00
Localisation : Espoo, Finlande
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par Nathalie » 16 avril 2015, 10:37

Ah ben voilà, pour une fois mon manque d'expérience littéraire a joué en ma faveur alors :D

Avatar du membre
MqlSz
Neuromancien
Messages : 147
Enregistré le : 22 septembre 2014, 20:09
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par MqlSz » 16 avril 2015, 12:41

J'ai beaucoup aimé le passage à Ravenscraig, même si on frôle l'anachronisme (les maoistes en Angleterre à cette époque il ne doit y en avoir 5...). Le flashback sur le bombardement était sympa mais n'apportait pas grand chose à mon avis.
Je partage l'avis qu'en moins de 100 pages il va être difficile de clore toutes les intrigues (oui, contrairement à la majorité ici présente je n'ai pas fini de le lire).
Par contre je m'interroge sur l’intérêt du fantastique dans ce livre puisque c'est vraiment la dernière chose qui m'intéresse bien après son aspect historique. Je me demande si ce n'est pas un peu pour justifier l'existence du bouquin, ces thèmes ayant étés très largement traités ailleurs...

Lelf
Bibliothèque ambulante
Messages : 524
Enregistré le : 12 novembre 2013, 12:48
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par Lelf » 16 avril 2015, 12:46

Le fantastique donne une ambiance et un caractère de conte au récit. C'est ce qui le rend "beau" et pas juste "intéressant" ^^
Et je ne pense pas qu'un livre doive forcément parler de quelque chose de neuf. Tout a déjà été écrit, seule la manière change. Sinon autant se contenter de lire une encyclopédie de la seconde guerre mondiale ^^
Moi je connaissais pas cette famille et son histoire et je suis ravie de cette rencontre. ^^

Je pense aussi que le détail du bombardement n'apporte pas grand chose au reste du récit, mais il montre un passage intense de la vie de Cassie, en illustrant tout à fait son caractère imprévisible dans une situation toute particulière ^^

Avatar du membre
MqlSz
Neuromancien
Messages : 147
Enregistré le : 22 septembre 2014, 20:09
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par MqlSz » 16 avril 2015, 14:36

Je pense que la beauté du récit tiens plus à sa galerie de personnages et à la plume l'auteur qu'à l'ambiance fantastique. Je partage ton avis sur le fait qu'un beau texte ne doit pas tout à son originalité (même si le "tout a déjà été écrit" est une ritournelle que je désapprouve fortement), je voulais justement dire que dans ce texte l'aspect original repose sur le fantastique et qu'il ne me semble pas en avoir besoin (mais je n'ai pas fini le livre donc je réserve encore ce jugement).
Plus globalement vous vendez pour la plupart un "texte d'ambiance" et je ne suis pas vraiment d'accord avec ça, je trouve au contraire le texte très humain, centré sur ces personnage et l'Histoire qui s'écoule en fond. Je n'ai pas ressenti d'ambiance de lecture particulière si ce n'est une empathie toute romanesque avec les personnages.

Lelf
Bibliothèque ambulante
Messages : 524
Enregistré le : 12 novembre 2013, 12:48
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par Lelf » 16 avril 2015, 14:51

Euh quand je dis "d'ambiance" c'est par opposition à un récit avec une problématique, de l'action, de la résolution. Pas que ça crée une ambiance particulière pour une raison X ou Y de fantastique ou je sais pas quoi.

Pour moi aussi le roman tient à ses persos. Mais ces persos sont des gens qui contiennent une certaine magie, ce qui les rend particulièrement touchants. Qu'ils voient des fantômes vraiment ou pas, la manière dont ils réagissent et dont ça influence leur vie est important dans le récit.
Même si Joyce en fait un peu too much avec cet aspect fantastique qui aurait sans doute mérité un poil plus de subtilité, je veux bien l'accorder.

Avatar du membre
Nathalie
Neuromancien
Messages : 106
Enregistré le : 13 janvier 2015, 14:00
Localisation : Espoo, Finlande
Contact :

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par Nathalie » 16 avril 2015, 18:03

Je me suis aussi posée la question concernant l'aspect fantastique, était-il vraiment nécessaire ? Après tout il n'y a que Cassie, Martha et Frank qui ont des dons, et pourtant les séjours chez les autres soeurs sont tout aussi intéressants. Chaque membre de cette famille a sa petite folie à lui/elle et c'est bien suffisant pour en faire un récit intéressant. Pour moi l'aspect fantastique est surtout important pour donner une profondeur supplémentaire à Martha qui sans ça est une matriarche peut-être un peu trop parfaite ; c'est sa faiblesse à elle et le fait qu'elle soit à la fois si terre-à-terre et pourtant hantée par des visions qui la bousculent sans cesse crée un contraste qui la rend particulièrement intéressante. Cassie elle n'aurait pas vraiment besoin de ça, ou alors on pourrait facilement considérer que ses visions font partie de sa folie, l'intérêt du personnage c'est surtout justement le mélange entre sa douceur, sa gentillesse et ses accès de déséquilibre. Et Frank on pourrait penser que le paranormal qui l'entoure n'est rien d'autre que ses illusions d'enfant, lui il est surtout intéressant à cause de son enfance très particulière.

Mais en même temps j'ai beaucoup aimé les passages où on a un peu de mal à faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, les incursions du paranormal ; même si elles sont légères, elles ajoutent un petit peu de magie à ce récit, comme dit Lelf elles le transforment en conte. Il n'y en a pas vraiment assez pour que je considère le roman comme vraiment un récit fantastique, mais l'aspect fantastique, même mineur, joue un petit rôle sympa.

Rose
Ectoplasme
Messages : 27
Enregistré le : 12 janvier 2015, 22:50

Re: Lignes de vie - Partie 3 : jusqu'au chapitre 25

Message par Rose » 23 avril 2015, 12:27

Je viens de finir cette partie, et je suis d'accord avec vos réflexions.

J'ai bien aimé la partie centrée sur Cassie, mieux comprendre ce qui se passe dans sa tête et s’arrêter un peu plus longtemps sur un personnage, car on navigue assez vite d'une sœur à l'autre finalement.
L'aspect fantastique me fait presque penser à du Maupassant, un récit très ancré dans la réalité, mais il existe ce doute dans la perception des évènements, cette barrière fragile entre récit surnaturel et "folie" "hallucination" version médicale et finalement on met nous même la barrière où on le souhaite.

J'entame la dernière partie !

Répondre