De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Ici on discute de tout et de rien

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Lhisbei » 14 Décembre 2018, 21:56

Fil parallèle ouvert.

La licorne à paillettes ne sera pas bien loin, vous êtes prévenus.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
Mémoire
 
Message(s) : 3357
Inscription : 29 Août 2013, 20:48

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Hoel » 15 Décembre 2018, 17:24

Je trouve rigolo que le premier post de ce sujet soit le mien alors qu'il est le seul à causer de la façon dont on traite les religions dans la S.F.

Allez, j'en remets quelques couches : Farmer s'est bien amusé avec le sujet à de nombreuses reprises dont celles notables du Fleuve de l'éternité de La nuit de la lumière ou Des rapports étranges. Morrow aussi quoique dans un registre beaucoup plus grinçant avec En remorquant Jéhovah et ses suites. Les Stroutgaski on fait une chouette stire avec Il est difficile d'être un dieu. Simmons a (de façon un peu lourdingue parfois) donné sa vision du panthéon grec dans Illium et Olympos. En revanche Javier Negrete a livré un sublime hommage au même panthéon avec Seigneurs de l'Olympe. Je fais partie des fans du Dit de la terre plate de Tanith Lee dont quelques dieux mémorables hantent les pages. Mais pour ma Pomme, le bouquin le plus lucide sur le sujet demeure A l'aube des ténèbres de Fritz Leiber.
Tout est dans tout et réciproquement.
Avatar de l’utilisateur
Hoel
Dompteur de Xénomorphes
 
Message(s) : 470
Inscription : 16 Avril 2015, 17:04
Localisation : Great North

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Lhisbei » 15 Décembre 2018, 18:35

Après ton message le fil n'a cessé de s'éloigner de son sujet initial (Au-delà du gouffre de Peter Watts), ça m'a paru être un bon point de départ pour le nouveau fil.
Malheureusement, les progrès de la science sont souvent comme une hache dans les mains d’un criminel pathologique - Albert Einstein
Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement - Bouddha
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
Mémoire
 
Message(s) : 3357
Inscription : 29 Août 2013, 20:48

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Aldaran » 16 Décembre 2018, 15:13

Lhisbei a écrit :Ici la modération.
On arrête ici les digressions avant que ça ne vire au pugilat.
Soit on revient au sujet du fil, soit je le ferme. Ou pire, je poste une licorne à paillettes avant de le fermer. Peter Watts ne mérite pas ça.


Merci pour le déplacement de sujet, il s'imposait.
(Merci aussi au bon samaritain qui m'a aimablement prévenu que Phenix était ce [modération, on a dit !] de Pontiac.)
Ça ne tournera pas au pugilat, j'ai dit ce que j'avais a dire sur le sujet.

Quant à savoir si Watts a mérité ça, je suis bien incapable de répondre.
Néanmoins, je pense que n'importe quel auteur serait satisfait d'apprendre que des discussions,
quelles qu'elles soient, sont provoquées par la lecture commune de leurs livres.
Bien sûr, je peux me tromper. Mais si j'étais auteur, j'en serais content. Rien que pour savoir
ce qu'on a compris de ce que je raconte, bien ou mal, et en tenir compte dans les écrits suivants.

À la demande générale de Mme Lhisbey (ne me remerciez pas, ça me fait plaisir) :

Image
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Initié
 
Message(s) : 54
Inscription : 23 Juin 2018, 15:17

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Phenix » 16 Décembre 2018, 17:35

Aldaran a écrit :ce [modération, on a dit !] de Pontiac.)

Ce serait bien qu'on se voit physiquement pour que tu puisses me dire ce mot modéré en face.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Bibliothèque ambulante
 
Message(s) : 624
Inscription : 01 Septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon

Re: De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Message par Anudar » 16 Décembre 2018, 19:21

Le présent sujet est intitulé De la foi, de la science et de la licorne à paillettes. Sauf erreur, le post précédent ne fait référence ni à l'une, ni à l'autre, ni à la dernière mais contient plutôt une invitation digne d'une cour de récréation.

Considérant que la conversation a perdu tout intérêt pour la communauté du Planète-SF, je prends la décision de fermer ce sujet.
Image

Image
« Nos pères et nos mères ont commis l'ubris et ne sont plus,
Et nous portons maintenant le poids de leurs iniquités. »

Anonyme, Péan de l'Intégration.
Avatar de l’utilisateur
Anudar
Scribe Arkhonte
 
Message(s) : 1842
Inscription : 29 Août 2013, 08:10
Localisation : Entre l'Ardèche et Lyon

Précédent

Retour vers La taverne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)

cron