De la foi, de la science et de la licorne à paillettes

Ici on discute de tout et de rien
Avatar du membre
Phenix
Bibliothèque ambulante
Messages : 635
Enregistré le : 01 septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Phenix » 11 décembre 2018, 18:21

Lorhkan a écrit :Ah tiens, intéressant ça, surtout sur un sujet dédié à Peter Watts. Donc pour rester sur la vision de l'auteur, l'amour ça se vit certes, mais c'est aussi le résultat de stimuli électrico-chimiques, qui ont des explications très... scientifiques en fait.
Ça ne veut pas pour autant dire que l'on comprend vraiment ce que c'est ou son fonctionnement.

Avatar du membre
Phenix
Bibliothèque ambulante
Messages : 635
Enregistré le : 01 septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Phenix » 11 décembre 2018, 18:21

yogo a écrit :
Phenix a écrit : Donc pourquoi se borner à penser que Dieu n'existe pas ?
Parce qu'il n'existe pas ! Point. Voili, voilà et ne me remerciez pas... :lol:
Comment tu peux le savoir ? C'est arbitraire.

Avatar du membre
Aldaran
Initié
Messages : 73
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Aldaran » 11 décembre 2018, 18:57

Phenix a écrit :
yogo a écrit :
Phenix a écrit : Donc pourquoi se borner à penser que Dieu n'existe pas ?
Parce qu'il n'existe pas ! Point. Voili, voilà et ne me remerciez pas... :lol:
Comment tu peux le savoir ? C'est arbitraire.
Ah...
On a effectivement du lourd.
Si Yogo avait écrit « Dieu existe », aurais-tu répondu « Comment tu peux le savoir ? C'est arbitraire » ?
Effectivement, la discussion semble bien compromise, avec des degrés de réflexion et de logique tels que les tiens...
Rassure-moi, tu n'es tout de même pas de ceux qui pensent que la Terre est plate et ne se réchauffe pas ?

Croire en Dieu... Des tas de personnes très respectables ont besoin de ça pour se donner des raisons suffisantes de supporter la condition humaine.
Ça ne me dérange absolument pas... jusqu'à ce qu'elles viennent faire chier les autres pour qu'ils pensent comme elles.
Personnellement, pour tenir, je penche plutôt du côté bière et pétard. Mais je ne vais pas emmerder les autres pour qu'ils deviennent tous alcooliques et drogués.

Avatar du membre
Aldaran
Initié
Messages : 73
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Aldaran » 11 décembre 2018, 19:08

Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Ce qui me rendait curieux n'était pas là mais dans le fait que Phenix, avec les croyances qui sont les siennes, ait aimé Watts.

Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3666
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Lorhkan » 11 décembre 2018, 20:02

Aldaran a écrit :
Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Ce qui me rendait curieux n'était pas là mais dans le fait que Phenix, avec les croyances qui sont les siennes, ait aimé Watts.
C'est en effet très paradoxal.

Avatar du membre
yogo
Bibliothèque ambulante
Messages : 977
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par yogo » 12 décembre 2018, 15:13

Phenix a écrit :
yogo a écrit :
Phenix a écrit : Donc pourquoi se borner à penser que Dieu n'existe pas ?
Parce qu'il n'existe pas ! Point. Voili, voilà et ne me remerciez pas... :lol:
Comment tu peux le savoir ? C'est arbitraire.
Je voulais justement montrer que la foi est arbitraire... sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres le rateau de Diax est de bons conseils.

Avatar du membre
yogo
Bibliothèque ambulante
Messages : 977
Enregistré le : 01 septembre 2013, 19:45
Contact :

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par yogo » 12 décembre 2018, 15:16

Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Il y a quand même un lien. Si tu ne crois pas en la Science essaye la religion...

Avatar du membre
Aldaran
Initié
Messages : 73
Enregistré le : 23 juin 2018, 15:17

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Aldaran » 12 décembre 2018, 18:18

yogo a écrit :
Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Il y a quand même un lien. Si tu ne crois pas en la Science essaye la religion...
Je pense que non.
Et c'est ce que je tentais d'exprimer en disant que c'est le mot « croire » qui donne l'impression d'un « lien »,
que parler de « constat » plutôt que de « croyance » lorsqu'il s'agit de science serait préférable.
Mais je peux me tromper...

Avatar du membre
Phenix
Bibliothèque ambulante
Messages : 635
Enregistré le : 01 septembre 2013, 17:58
Localisation : Lyon
Contact :

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Phenix » 13 décembre 2018, 10:53

Aldaran a écrit :
Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Ce qui me rendait curieux n'était pas là mais dans le fait que Phenix, avec les croyances qui sont les siennes, ait aimé Watts.
Ce que j'ai aimé chez Watts c'est l'ambiance, le milieu, qui est très "science-fiction", assez visuel, où l'on se représente bien l'histoire.

Avatar du membre
Lorhkan
Ressource Humaine
Messages : 3666
Enregistré le : 01 septembre 2013, 11:24
Localisation : Breizh !
Contact :

Re: #PSF2017 Au-delà du gouffre - Peter Watts

Message par Lorhkan » 13 décembre 2018, 13:02

Phenix a écrit :
Aldaran a écrit :
Herbefol a écrit :Je ne vois même pas pourquoi on perd son temps à essayer de discuter de deux domaines (la science et la foi) qui n'ont rien à voir.
Ce qui me rendait curieux n'était pas là mais dans le fait que Phenix, avec les croyances qui sont les siennes, ait aimé Watts.
Ce que j'ai aimé chez Watts c'est l'ambiance, le milieu, qui est très "science-fiction", assez visuel, où l'on se représente bien l'histoire.
La forme donc, grosso modo.
Et le fond ?

Verrouillé