À la Croisée des Mondes, tome 2 : partie 2

Forum dédié aux lectures réalisées en commun

Modérateur : Modo Atuan

Répondre
Avatar du membre
shaya
Dompteur de Xénomorphes
Messages : 348
Enregistré le : 14 septembre 2013, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

À la Croisée des Mondes, tome 2 : partie 2

Message par shaya » 27 juillet 2019, 11:49

Chapitre 6 : Étranges oiseaux de lumière
Dans ce chapitre nous retrouvons Lee Scoresby à la recherche de Grumman, qiu interroge des trappeurs à l'auberge de Nova Zembla. On y apprend que les perturbations du pôle ont fait se retirer une partie de l'océan, et que les missions sont dures à trouver. Nous apprenons aussi que Grumman s'est fait percer le crâne par la tribu des Ienisseï Pakhtars, qu'il est chaman et qu'il a repoussé une sorcière qui le voulait comme amant. Il porterait d'ailleurs un nom de tartare, Jopari. Lee va ensuite à l'Observatoire avec un vieux Tartare qui lui raconte que le ciel qui s'ouvre est déjà arrivé bien longtemps auparavant. En interrogeant les chercheurs de l'Observatoire, nous découvrons que personne n'avait entendu parler de Grumman avant l'article qui l'a rendu célèbre. Nous retrouvons aussi Serafina et les autres sorcières qui rencontrent les Spectres et voient un convoi être décimé. Les survivants leur parlent aussi des Anges, bene elim, qui voleraient vers le Pôle. Ruta va les suivre et chercher lord Asriel pendant que les autres cherchent Lyra.

Chapitre 7 : La Rolls-Royce
Ici, Lyra fait connaissance avec des enfants et découvre un peu plus le monde autour d'elle, notamment l'existence de la Torre degli Angeli, qui appartient à la Guilde qui serait coupable d'avoir fait venir les Spectres. Elle va ensuite dans le monde de Will pour voir le Dr Malone, mais des policiers l'y attendent pour la questionner sur les recherches et sur Will. Elle parvient heureusement à s'enfuir pour croiser le chemin du vieil homme du musée qui va la déposer plus loin et lui permettre de rentrer. On a ensuite le point de vue de Will qui retrouve une Lyra en larmes, qui s'est fait voler l'aléthiomètre par le vieillard, Sir Charles Latrom. Ils vont le voir ensembles pour tenter de le récupérer, mais celui-ci veut autre chose : un couteau qui appartient à l'habitant de la Torre degli Angeli.

Chapitre 8 : La Tour des Anges
Will et Lyra vont explorer la fameuse tour des Anges, en se méfiant car le frère aîné d'une fillette de la ville s'y trouve et aurait le couteau. Dans la tour, il semble combattre quelque chose d'invisible en tenant le couteau. A l'étage supérieur, ils rencontrent un vieil homme, Giacomo Paradisi, à qui le plus jeune a volé le couteau, nommé "le poignard subtil". Will et le jeune homme se battent, jusqu'à la victoire de Will qui récupère le poignard, mais qui a eu deux doigts tranchés. Le vieillard tente de le soigner et lui apprend que les doigts tranchés sont le signe du porteur, à présent Will. On apprend que le poignard peut découper des ouvertures dans le monde et les refermer, ce qu'apprend à faire Will.

Chapitre 9 : Le vol
Will confie les lettres de son père à Lyra pendant qu'ils se préparent à partir pour aller récupérer l'aléthiomètre grâce au poignard. En espionnant Sir Charles, ils découvrent qu'il a une invitée, Mme Coulter, et qu'elle l'appelle Carlo. On apprend que Lord Asriel lève une armée pour reprendre l'ancienne guerre du ciel. Ils parviennent par miracle à récupérer l'aléthiomètre, avec l'aide d'un chat tigré sauvé précédemment par Will.

Chapitre 10 : Le chaman

On retrouve Lee Scoresby qui est parti vers le village de la tribu de Grumman et qui va l'y trouver sur place. Il y apprend qu'il est attendu pour emmener Grumman dans un autre monde. Il raconte les derniers événements à Grumman, qui lui raconte qu'il a plusieurs noms, dont John Parry, et n'est pas né dans ce monde, mais était soldat puis explorateur, et est arrivé dans un nouveau monde avec d'autres explorateurs, morts depuis, victimes des Spectres (donc probablement Cittagaze), et après dans celui de Lyra et de Lee. Il est malade, mais doit trouver le porteur du poignard subtil (dont il semble connaître beaucoup de choses), et demande à Lee de le transporter dans le monde de Cittagaze. Lee accepte, pourvu que Lyra soit protégée par le porteur du poignard.

Encore beaucoup de choses dans cette partie ! On retrouve enfin le père de Will et on en sait un peu plus sur les intentions de Lord Asriel, même si pour ma part j'ai surtout hâte d'en savoir plus sur ces fameux anges et les spectres.

Avatar du membre
Baroona
Bibliothèque ambulante
Messages : 676
Enregistré le : 13 février 2014, 10:45
Contact :

Re: À la Croisée des Mondes, tome 2 : partie 2

Message par Baroona » 11 octobre 2019, 15:51

Riche deuxième partie oui. Ce qui est agréable, c'est de ne pas avoir l'impression que les révélations soient retardées, tout vient de manière assez logique et constante, il n'y a pas réellement de creux pour le moment.
Par contre, heureusement que Lyra se reprend un peu sur la fin, parce qu'elle commençait à vraiment devenir une tête-à-claques. ^^'

À noter la promesse du père de Will pour Lyra, contre son propre fils. Ça va clairement poser un problème, on est d'accord ?

Oh, et le petit moment WTF : Lyra va tranquillement se faire un petit café pour se remettre de ses émotions. Après elle ira peut-être prendre une cigarette... :mrgreen:

Avatar du membre
Vert
Empereur Padishah
Messages : 1531
Enregistré le : 04 septembre 2013, 13:46
Contact :

Re: À la Croisée des Mondes, tome 2 : partie 2

Message par Vert » 13 octobre 2019, 15:30

Je passe un peu tardivement (comment cela j'ai fini le tome 3 entre temps ?). Y'a des choses intéressantes dans cette partie, après des fois je trouve que y'a un peu beaucoup de "comme par hasard" et que le père de Will sait énormément (trop ?) de choses, on finit par se demander d'où il tient ses connaissances.
Ah oui et sinon les Spectres sont flippants :shock:.

Avatar du membre
Baroona
Bibliothèque ambulante
Messages : 676
Enregistré le : 13 février 2014, 10:45
Contact :

Re: À la Croisée des Mondes, tome 2 : partie 2

Message par Baroona » 14 octobre 2019, 10:09

Personnellement je mets le "comme par hasard" sur le côté jeunesse de l'oeuvre. Ou sur un aspect "c'est la prophétie" - quasiment un "ta gueule, c'est une prophétie" :mrgreen: - du coup ça ne m'a pas vraiment dérangé.
Quant aux connaissances du père de Will, j'ai encore l'espoir, moi, que cela soit expliqué dans le troisième tome. :mrgreen:

Répondre